Principes de la vente à réméré

Principes de la vente à réméré

La vente à réméré est une méthode de vente dans le secteur de l'immobilier qui permet à un propriétaire de vendre et de racheter sa propriété en toute discrétion.

Comparer gratuitement les rachats de crédits

Demandez conseils aux courtiers en crédit de BoursedesCrédits sur l'opération réméré, lors de votre demande de financement réméré.

La vente à réméré une méthode de vente très encadrée

À la différence d'un prêt sur gage, la vente à réméré est régie par un contrat précis, conforme à la législation. Si le propriétaire d'un bien immobilier est dans l'obligation de vendre, le réméré lui donne l'opportunité de racheter ce bien ultérieurement. Le réméré offre donc plusieurs avantages.

Aujourd'hui, plusieurs institutions financières se spécialisent dans ce domaine, et proposent des offres personnalisées aux propriétaires intéressés. Dans ce cas le réméré peut alors prendre la forme d'un crédit immobilier.

Un délai de 5 ans

Après la signature du contrat de vente à réméré devant un notaire, le vendeur dispose d'un délai de 5 ans pour racheter son bien au prix et aux conditions auxquels s'est conclue la vente. Durant cette période, le vendeur a la possibilité de continuer à occuper ce bien immobilier, moyennant une somme versée au nouveau propriétaire. Cette somme, qui a toutes les caractéristiques d'un loyer ordinaire, est appelée indemnité d'occupation.

Un nouveau départ, en toute discrétion

Après la vente à réméré, le vendeur a donc la possibilité de continuer à occuper les lieux, grâce à un contrat d'occupation facultatif. La vente à réméré est donc l'occasion pour les propriétaires de redresser leur situation financière, et de sortir du surendettement, sans pour autant éveiller les indiscrétions du voisinage et de l'entourage.

Si l'argent de la vente à réméré est intelligemment investi, le vendeur aura la possibilité de régler ses dettes et pourra racheter son bien dans un délai de 5 ans. Bien évidemment, si le vendeur à réméré se réapproprie le bien immobilier, les frais de notaires ou autres frais seront à sa charge.

Pour en savoir plus :

 

Comparer gratuitement les rachats de crédits

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans