Rachat de crédit FICP

Rachat de crédit FICP

Un fichage au FICP est toujours considéré comme un obstacle à l'accès au crédit. Cette barrière n'est pas pour autant rédhibitoire, notamment en ce qui concerne le rachat de crédit, mais seulement pour les propriétaires.

Comparer gratuitement les rachats de crédits

Une inscription au FICP : un obstacle non éliminatoire

Le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux particuliers est un répertoire tenu par la Banque de France. Ce dossier retrace notamment l'historique des incidents de paiement ayant frappé les personnes engagées sur un ou plusieurs crédits (immobiliers ou à la consommation). Ce fichier montre dès lors l'identité et la localisation de toute personne qui se trouve dans l'incapacité de rembourser une ou plusieurs échéances de prêt. Concrètement, le fichage au FICP intervient dès lors qu'un emprunteur ne rembourse pas au moins 2 mensualités de crédit et que l'organisme prêteur notifie l'incident auprès d'une succursale de la Banque de France. L'inscription peut aussi être actée en cas d'incapacité de paiement d'un crédit de plus de 500 euros, y compris le découvert bancaire, après un délai de 60 jours suivant la mise en demeure du créancier.

Le fichage au FICP peut aussi intervenir si l'emprunteur n'a pas les moyens de rembourser l'intégralité du crédit au cas où la banque ou l'organisme de crédit déclarerait une déchéance du terme. L'inscription au FICP ne dépasse pas 5 ans, peu importe la nature des incidents de paiement concernant l'emprunteur. La présence d'un emprunteur dans ce fichier ne signifie pas pour autant qu'il n'a plus le droit de contracter de nouveaux prêts ou de procéder à un rachat de crédit FICP. Ce fichier est en effet différent du FCC ou Fichier central des chèques, qui liste le nom des interdits bancaires sur tout le territoire français. Seule une interdiction bancaire prive un emprunteur du droit de contracter un nouveau financement pour ses projets.

Des conditions à réunir pour un rachat de credit FICP

Si la majorité des établissements financiers se montrent méfiants envers les personnes fichées au FICP, d'autres sont beaucoup plus compréhensifs et acceptent le rachat de credit FICP. 3 conditions cumulatives sont cependant à respecter. En premier lieu, le demandeur de rachat doit être propriétaire d'un bien immobilier et hypothéquer sa propriété au compte du prêteur. Si l'emprunteur a souscrit un crédit immobilier pour l'acquisition de l'immobilier et qu'il n'a pas encore fini de le payer, le bien est certainement déjà soumis à hypothèque ou à caution. Le particulier procède donc au transfert de l'hypothèque au nom du prêteur.

En second lieu, les incidents de paiements doivent se faire auprès de deux établissements de prêts au maximum. En effet, au-delà, les établissements de crédit risquent d'interpréter le défaut de remboursement comme une manoeuvre frauduleuse, mais non comme un simple erreur de gestion. Donc, au plus, l'emprunteur doit être fiché par deux créanciers différents sans quoi, l'opération de rachat de credit FICP est irréalisable.

Enfin, la signature d'un chèque sans provision de plus de 2 500 euros constitue un blocage à la réalisation d'un rachat de credit FICP. Cette somme constitue la limite raisonnable d'une mauvaise gestion. Au-delà, les établissements de crédit risquent d'interpréter l'opération comme un abus du système bancaire.

L'emprunteur ayant rempli ces conditions a un bon dossier. Le rachat de credit FICP ne peut cependant intervenir que partiellement. Même inscrit au FICP, le particulier peut réemprunter pour un rachat de crédit, mais pour une somme restreinte. La question est donc de connaître le montant de reprise de dette accepté.

Plusieurs étapes à franchir

Pour connaître le montant de rachat de crédit possible, l'emprunteur doit d'abord procéder à l'estimation de son bien immobilier. La valeur de la propriété constitue un élément clé pour l'acceptation d'un rachat credit ficp. Ensuite, il doit déterminer le montant de ses dettes. Les tableaux d'amortissement du prêt immobilier et des crédits fichés au FICP permettent de consulter le capital restant à payer pour chaque prêt. Enfin, le calcul se fait par la multiplication de la valeur du bien immobilier par soixante-dix pour cent, déduite du capital restant dû sur le prêt immobilier et encore corrigé du capital dû fiché au FCIP. Un résultat positif prouve la faisabilité du rachat.

Une personne répertorie au FICP a plus de chance de voir son dossier accepté avec l'aide d' un courtier spécialisé en rachat de crédit immobilier comme BoursedesCrédits. Le courtier est un professionnel qui étudie au préalable le dossier emprunteur. La banque considère ainsi mieux un dossier provenant de l'équipe de cet intermédiaire spécialisé.

Un accompagnement complet avec BoursedesCredits

Une autre option consiste à demander un rachat de prêt qui couvrira non seulement les créances en cours de remboursement, mais aussi le contrat ayant entraîné votre fichage au FICP. Il s'agit dans ce cas d'un rachat de crédit FICP proprement dit, une opération dont certains organismes de crédit ont fait leur spécialité. Le principe du montage se veut simple : vous procéder à un rachat de crédit qui sert à la fois à lisser vos prêts en cours et à régulariser votre situation vis-à-vis du FICP, et éventuellement obtenir un tout nouveau crédit pour un projet.

Il est possible d'effectuer un rachat de crédit FICP chez nos partenaires BoursedesCrédits, mais seulement si vous respectez ces critères :

  • Vous devez être fiché au FICP, les fichés au FCC sont donc exclus.
  • Vos dettes ne peuvent représenter que 60% à 65% du montant de votre bien immobilier.
  • Le montant de votre prêt doit être compris entre 22.000€ et 300.000 €.
  • Votre taux d'endettement lors de votre demande doit être au minimum de 50%.
  • L'âge en fin de prêt doit être au maximum de 95 ans.

Une telle opération exige logiquement un dossier d'emprunt très solide, ainsi que l'aide d'un courtier comme BoursedesCredits. Ce dernier vous offre assistance et conseils durant toutes les étapes de votre rachat de crédit FICP. BoursedesCredits vous dirige d'abord vers les meilleurs organismes de rachat de prêt grâce à son comparateur dédié. Le courtier vous aide ensuite à constituer votre dossier de rachat de crédit FICP et à négocier les termes de votre contrat auprès de l'établissement de votre choix.

 

 

Comparer gratuitement les rachats de crédits

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X