Réduire le coût d'un prêt immobilier : les bonnes pratiques à adopter

Réduire le coût d'un prêt immobilier : les bonnes pratiques à adopter

La souscription d'un prêt est une solution privilégiée par beaucoup pour réaliser un projet immobilier. Il faut toutefois avoir à l'esprit que cette démarche engendre des coûts non négligeables : frais de dossier, intérêts, etc. De plus, bien que la loi ne l'impose pas, la souscription d'une assurance emprunteur est généralement imposée par les établissements prêteurs. Zoom sur les conseils à suivre pour réduire les dépenses engendrées par le crédit immobilier.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Valoriser son profil emprunteur et négocier les frais de dossier

Les organismes prêteurs scrutent à la loupe le profil des futurs acquéreurs. Pour obtenir un crédit immobilier et profiter d'un taux d'intérêt préférentiel, il sera indispensable de fournir un apport personnel conséquent. En théorie, la somme d'argent exigée s'élève à au moins 10 % du montant emprunté. Toutefois, la réalité est parfois bien différente. En effet, les établissements bancaires favorisent les profils disposant d'un apport plus important. Ainsi, dans l'optique de mettre toutes les chances de votre côté et de réduire le coût de votre prêt, il est plus avisé de fournir un apport qui se situe entre 20 et 30 % du prix de l'acquisition. Ce dernier peut notamment être obtenu grâce à un héritage, un CEL ou encore un PEL (compte épargne logement / plan épargne logement). D'autres solutions peuvent également être envisagées pour se constituer un apport personnel : le PTZ (prêt à taux zéro), le prêt 1 % logement, etc.

La capacité d'épargne est également un paramètre pris en compte par les établissements bancaires. Il est essentiel que le taux d'endettement de l'emprunteur ne dépasse pas le seuil critique de 33 % de ses rrevenus nets mensuels. Au-delà de ce pourcentage, les chances d'obtenir un prêt sont quasi nulles. L'idéal est que le taux d'endettement soit situé entre 10 et 15 %. Pour faire face à la concurrence, certains organismes préteurs ne facturent pas les frais de dossier. Dans le cas contraire, ces derniers peuvent provoquer une augmentation non négligeable du cout d'un prêt immobilier. Par exemple, si vous empruntez 100 000 euros sur 15 ans avec un taux de 4 %, il est possible que les frais de dossier s'élèvent à 1000 euros. Pour l'organisme préteur, cela revient à augmenter le taux d'intérêt du prêt de 0,08 %. Et pourtant, d'autres établissements pourraient appliquer, pour le même montant emprunté, un taux de 4,06 %, par exemple. Il est donc vivement conseillé de faire jouer la concurrence avant de signer un contrat de prêt.

Assurance emprunteur : l'importance de faire jouer la concurrence

Le prix de l'assurance crédit immobilier représente généralement 30 % et jusqu'à 40 % du coût total de l'emprunt immobilier. Grâce à l'instauration de la loi Lagarde en 2010, les emprunteurs sont libres de souscrire à l'offre d'assurance de leur choix. En effet, auparavant, l'octroi d'un prêt était systématiquement conditionné par la souscription d'un contrat de groupe. Il s'agit de l'offre d'assurance proposée par l'organisme préteur. Ainsi, il est possible désormais de faire jouer la concurrence.

Dans l'optique de guider les consommateurs vers le choix d'un prestataire d'assurance répondant à leurs besoins, la loi Lagarde oblige les organismes préteurs à leur fournir une fiche d'information. Ce document comporte toutes les données nécessaires pour mieux comprendre le fonctionnement d'une assurance de crédit immobilier. De plus, si l'usager se trompe dans son choix, il peut résilier son contrat d'assurance à la date d'anniversaire. Cela concerne tous les contrats signés à partir du 1er mars 2017. Pour ceux qui ont été souscrits avant cette date, la résiliation est possible depuis le 1er janvier 2018.

Vous pouvez facilement trouver et souscrire une offre adaptée à votre profil en utilisant l'outil de comparaison d'assurances de prêt intégré au site du courtier BoursedesCrédits. De plus, un conseiller du courtier vous accompagnera, à votre demande, et traitera celle-ci en moins de 24 heures.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X