Tout savoir sur l'historique de l'établissement du taux livret A

Tout savoir sur l'historique de l'établissement du taux livret A

Le livret est sans doute une des solutions d'épargne les plus emblématiques de la France. Créée avant 1900, c'est la première épargne popularisée qui a bénéficié des garanties de l'État. Par ailleurs, le taux livret A historique a aussi connu des hauts et des bas. Toutefois, une hausse ou une baisse du taux ne traduit pas généralement un gain ou une perte pour l'épargnant.

Comparer gratuitement les placements

Bref aperçu historique du livret A


L'institution du livret A a été décidée par le roi Louis XVIII en 1818 pour raffermir les finances de l'État. Le taux de rémunération du livret A était alors de 5 % garanti par l'État. Toutefois, c'est vers 1836 que la participation des Français s'est nettement manifestée avec 120.000 souscriptions pour dépasser les 2 millions 30 ans après. Au début, les Caisses d'Épargne étaient alors les seules autorisées à sa commercialisation avant que les bureaux de poste ne les aient relayés en 1875. En 1975, le Crédit Mutuel obtient également l'autorisation de sa distribution.

Le monopole exercé par ces trois institutions tombe en 2009 quand la commercialisation du livret A est autorisée à toutes les banques. Les fonds placés sur le livret servent, entre autres, à financer les projets de l'État en matière de logement social. En marge du développement de la commercialisation du produit, le taux livret a historique a connu des variations, mais celui-ci n'est jamais descendu au-dessous de 2 % avant 2009.

Comment s'établit le taux de rémunération ?

L'évolution du taux livret a historique dépend du changement du mode de calcul appliqué. En effet, obtenir le taux fixé fait intervenir en même temps les institutions financières et politiques, autrement dit la Banque de France et le gouvernement. Parce que si c'est la Banque de France qui fait le calcul du taux, c'est le gouvernement qui l'établit en dernier ressort. Le taux du livret A est déterminé à deux dates précises : le 15 janvier d'une part et le 15 juillet de l'autre. Le calcul se fait de deux façons distinctes, soit le résultat du calcul de la moitié de la somme entre les moyennes des taux Euribor 3 et de l'Eonia, soit par la majoration d'un quart de point du taux d'inflation du dernier mois.

De ce calcul ressort le taux réel de rentabilité du livret A qui est la soustraction du taux d'inflation du taux fixé. Autrement dit, si le taux du livret A est à 1 % et que celui de l'inflation de 0,25 %, le taux réel de rentabilité de l'épargne sera de 0,75 %. D'autres produits d'épargne sur livret ont vu le jour depuis l'apparition du livret A. Certains proposent des taux de rendement plus élevés. Vous pouvez les consulter sur le site internet de Bourse des Crédits.

Comprendre la rentabilité du taux du livret A


Cette année, le taux du livret A aurait pu être fixé à 0,50 % au lieu de 0,75 %. Pourquoi ? Tout simplement parce que les formules pour l'établissement du taux ont obtenu un résultat de 0,50 %, mathématiquement parlant. Seulement, le gouvernement a décidé de maintenir le taux de 0,75 % pour que l'épargne des Français puisse continuer à générer une rémunération supérieure à l'inflation.

De cette façon, en tenant compte du taux d'inflation de 0,1 % pour le premier trimestre de 2016, le rendement net de l'épargne sera de 0,65 %, ce qui reste dans la moyenne de rendement des 12 dernières années, qui est de 0,67 %.

Sur ce point, un rendement élevé n'est pas synonyme de rendement attractif, car le taux de livret A n'est que figuratif en soi, du fait que la rentabilité effective n'est obtenue qu'après déduction du taux d'inflation. Par exemple, le taux livret historique de 1981 était de 8,5 %, tandis que le taux d'inflation était établi à 13,4 %, ce qui fait que la rentabilité réelle de l'épargne était négative, de même qu'en 1986 où le taux était à 5,06 %, mais ne rapportait réellement au souscripteur que 2,36 % à cause de l'inflation.

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans