Souscrire à un crédit en Martinique

Souscrire à un crédit en Martinique

L'obtention du crédit à la consommation en France est soumise à certaines réglementations, notamment sur son utilisation ainsi que sur les conditions d'octroi. Celles-ci sont les mêmes aussi bien en métropole que pour un credit martinique dans les DOM, bien que nombre d'établissements bancaires n'y soient pas représentés.

Comparer gratuitement les crédits consommation

Bon à savoir avant une souscription au crédit à la consommation

Souscrire à un crédit de consommation nécessite de répondre à quelques conditions préalables, en fonction des banques et des offres proposées. Ainsi, l'emprunteur est tenu de présenter certaines pièces justificatives sur son état civil, ses revenus, ses patrimoines, etc. dans la plupart des cas, celles-ci sont obligatoires si le crédit contracté est supérieur à 3000 euros. D'autre part, la banque ou l'organisme prêteur ont également certaines obligations d'information vis-à-vis de l'emprunteur.

Il s'agit notamment de quelques informations qui permettent aux particuliers de comparer leurs offres à d'autres qui leur sont proposées sur le marché. C'est dans ce cadre qu'interviennent les courtiers en produits financiers comme Bourse des Crédits qui proposent des outils comparateurs d'offres de prêt et de simulation de prêt, que celles-ci soient en métropole ou qu'il s'agisse d'un crédit martinique.

Les principaux éléments qui doivent être fournis aux particuliers sont, entre autres, le TAEG (le taux global qui inclut le taux d'intérêt et tous les frais inhérents au dossier de prêt), le type de crédit de consommation, la durée et le nombre de mensualités de remboursement. Tous ces éléments rassemblés permettent d'évaluer le montant du crédit que la banque peut accorder à l'emprunteur. Toutefois, avant d'accorder l'emprunt, celle-ci devra vérifier si l'emprunteur n'est pas sur le FICP. Si c'est le cas, elle peut refuser l'octroi du crédit. S'il est accordé, l'emprunteur dispose d'un droit de rétractation de 14 jours après la signature du contrat.

Comprendre le crédit affecté et non affecté

Le crédit à la consommation se distingue par exemple du prêt immobilier en ce qui concerne l'utilisation des fonds. Suivant les cas ceux-ci peuvent être utilisés à volonté ou pas. Si le prêt accordé sera utilisé dans un cadre précis, il s'agit du crédit affecté.

Dans ce cas, l'emprunteur n'a pas le droit d'utiliser les fonds que pour les prestations prévues. Si le montant peut être utilisé pour tout type d'achat de consommation, il s'agit d'un crédit non affecté. Toutefois, même pour le crédit non affecté, le crédit à la consommation ne peut par être utilisé pour l'acquisition d'un bien immobilier. Ceci est également valable pour un crédit martinique.

Souscrire quel type de crédit à la consommation ?

Le crédit affecté est considéré comme étant un type de crédit de consommation à part entière, tandis que le crédit non affecté se décline en plusieurs autres types. Il s'agit du crédit personnel et du crédit revolving. Ces deux types de crédits peuvent être souscrits aussi bien en métropole qu'en crédit martinique.

Le crédit personnel, ou prêt personnel est un prêt à taux et mensualités fixes. Étant un crédit non affecté, il est soumis à des taux d'intérêt assez élevés entre 4,5 % et 9 %. de cette manière, son TEG est souvent important. Le crédit revolving, ou crédit renouvelable, quant à lui, est une forme de crédit plafonné que la banque met à disposition de son client sur un compte particulier. Celui-ci est libre de l'utiliser comme bon lui semble.

Le remboursement du crédit renouvelable se fait de manière progressive, en fonction de son utilisation. Toutefois, le taux d'intérêt affecté à ce genre de crédit est assez important, de l'ordre de 14 à 22 %. La loi Lagarde veille à ramener à l'équilibre le taux d'usure du crédit revolving depuis l'année 2011.

 

Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans