Les techniques de négociation d'achat

Les techniques de négociation d'achat

Lors de l'achat d'un bien immobilier, pour obtenir le logement ou l'appartement de vos rêves au meilleur prix, les négociations sont ouvertes. Trouver les bons arguments pour négocier n'est pas toujours chose facile. Voici quelques techniques à adopter pour vous aider à bien aborder l'opération.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Connaître son budget et le marché de l'immobilier local

Avant de se lancer dans l'achat d'un bien immobilier, commencez par déterminer le budget à investir dans votre projet. Pour ce faire, rendez-vous auprès de votre banquier. Vous avez toutefois la possibilité de dresser une fourchette afin de déterminer le prix idéal auquel vous êtes prêt à acquérir le bien. Il faut également faire le point sur le marché immobilier local. Il s'agit ici de trouver le bien que vous recherchez dans les annonces immobilières. Si l'offre que vous recherchez est sur le marché depuis plus de trois mois, la négociation se fera plus facilement. Privilégiez les annonces proposées par les agences pour avoir une idée réelle du prix du logement. En effet, les agences ont intérêt à proposer des offres au juste prix, afin de vendre plus facilement.

Parler des défauts du bien

Avancer des arguments sur les défauts du logement ou de l'appartement est une autre arme pour convaincre le vendeur de sa surestimation du bien. Pour mener à bien cette mission, il est conseillé de le visiter plusieurs fois et de garder l'oeil bien ouvert. Faites une liste des défauts que ce soit au niveau du bien, par exemple une défaillance de l'installation électrique, des travaux à prévoir, des nuisances sonores, une absence de lumière, ou au niveau du bâtiment ou de l'environnement immédiat, notamment l'absence d'ascenseur, les charges élevées, l'éloignement des commodités. Jouez vos cartes tout en vous intéressant à l'offre. Les négociations peuvent tourner en votre faveur.

Négocier le montant du bien

Négocier le prix du bien immobilier n'est pas chose facile. En effet, chaque logement possède des caractéristiques qui lui sont propres. Toutefois, pour ne pas perdre la main, informez le vendeur du financement du projet. Faites-lui savoir que vous avez un accord de principe pour le prêt immobilier auprès de votre banquier, cela mettra les chances de votre côté. Si vous avez constaté une surcote du bien immobilier par rapport au marché local, une baisse du prix de l'ordre de 10 % est à espérer. En revanche, si le prix du logement ou de l'appartement est conforme au marché local et ne présente que peu de défauts, vous pouvez espérer une légère baisse de 5 % du prix.

Pour entrer dans les négociations, il est préférable de discuter en personne avec le vendeur et d'éviter les négociations par téléphone. Avancez ensuite un prix très bas pour remonter progressivement au montant maximum que vous vous êtes fixé. Sinon, vous pouvez toujours proposer la somme maximale non négociable dont vous disposez.

En outre, privilégiez une proposition écrite plutôt que verbale pour démontrer un engagement sérieux de votre part. La signature de la promesse de vente doit se faire les jours qui suivent la négociation. Il s'agit de mettre un peu la pression sur le vendeur pour accélérer la transaction immobilière, surtout si ce dernier est pressé de vendre le bien qui est sur le marché depuis plusieurs mois.

Que faire en cas d'épuisement d'arguments ?

Devant un professionnel qui connaît les ficelles du métier, il est toujours difficile de trouver de bons arguments. La patience et le temps jouent en votre faveur. Plus un vendeur est pressé de vendre, plus la chance de pouvoir faire baisser le prix même un minimum peut vous sourire. Ainsi, attendez-vous à une signature rapide de la promesse de vente et un délai rapide auprès du notaire. Si des travaux sont à entreprendre, engagez-vous à les prendre en main. S'engager à signer une promesse sans clause suspensive d'obtention de prêt est la garantie de l'aboutissement d'une transaction, mais il faut que vous soyez sûr de votre affaire.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X