Baromètre taux crédit immobilier

Pour vous proposer les meilleures informations et vous guider dans votre stratégie immobilière, BoursedesCrédits vous propose son baromètre afin de connaître les meilleurs taux en prêt immobilier. Ces taux sont mis à jour régulièrement auprès de l’ensemble de nos partenaires bancaires.

1,12% Notre meilleur taux fixe négocié actuellement**
Taux fixe 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans
Excellent 1,25 1,55 1,75 2,30
Très bon 1,35 1,65 1,85 2,40
Bon 1,65 1,95 2,15 2,60

Taux hors assurance
Taux bon : taux inférieur au taux moyen constaté auprès de nos partenaires bancaires. Le meilleur taux hors assurance constaté le 29/03/17 sur 15 ans, sous réserve des conditions spécifiques de notre partenaire bancaire

Comparez les offres

Renégociation de votre crédit, construction, achat d’un logement neuf ou ancien, nous négocions pour vous les taux immobiliers les plus bas. Profitez dès aujourd’hui de la baisse historique des taux d’intérêt en 2017 pour faire appel à nos services de courtage en prêt immobilier afin de mener à bien tous vos projets.

Mis à jour régulièrement grâce aux informations communiquées par nos partenaires bancaire, le baromètre ci-dessus est un reflet des taux pratiqués sur le marché du crédit immobilier actuellement. Celui-ci vous permettra, en un clin d’œil, d’identifier le meilleur taux immobilier du moment et de procéder à une comparaison de toutes les offres. A noter que ce mois-ci le meilleur taux de prêt immobilier a été négocié par les courtier de BoursedesCrédits à un taux de 1,15% sur 20 ans !

Baisse historique des taux de crédits immobiliers

La période actuelle en ce qui concerne les taux de crédits immobiliers est ultra favorable à l’achat. Cette capacité d’acquisition s’est améliorée partout en France dès le printemps de l’année 2015. Le rétablissement du marché n’a, par ailleurs, pas été contrarié par la remontée des prix dans l’ancien et s’est même ouvert à une clientèle plus jeune et plus modeste tant la demande du taux d’apport personnel demandé par les organismes de crédit a chuté.

En ce qui concerne la production de crédits immobiliers accordés et le nombre de logements neufs et anciens achetés par les ménages français, cette année 2017 sera encore meilleure que 2016 affirme la 11ème édition de l’Observatoire crédit logement/CSA. Largement au-dessus des volumes enregistrés en 2007, ces données devraient également atteindre un niveau jamais égalé jusqu’alors.

 

 

Les taux des crédits immobiliers aux particuliers (en %)
Ensemble des marchés
Source : Crédit Logement/CSA
Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels

Comment varient les taux de crédits immobiliers ?

Pour tenter d’évaluer l’évolution des taux de crédits immobiliers, il est essentiel de se référer à certains indicateurs. Tout d’abord, les Obligations assimilables au trésor (OAT), titres de dette de l’Etat émis sur le long terme afin de se financer. Ces emprunts à taux fixe évoluent en hausse ou en baisse en marge de l’impact sur les taux de crédits immobiliers. Ils sont donc de bons indicateurs pour connaître la variation de ces taux.

Il existe d’autres indicateurs comme le taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE), qui influent sur l’évolution des taux de crédits immobiliers. Ce dernier, lui-même tributaire de la traditionnelle décision monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), impacte notamment les variations des taux variables qu’il convient de surveiller grâce à l’indice Euribor.

Enfin, certaines actualités peuvent avoir une influence considérable sur l’évolution des taux de crédits immobiliers par l’importance qu’ils ont d’un point de vue macro et/ou microéconomique. Récemment, ce sont les élections présidentielles aux Etats-Unis et encore en France qui ont perturbé la stabilité des taux de crédits immobiliers proposés par les banques.

 

 

Comment est calculé votre taux de crédit immobilier ?

Pour bien comprendre les taux des emprunts immobiliers, il vous faut aussi savoir faire la différence entre taux fixe, taux variable, taux mixte et TAEG.Lors de la souscription de votre crédit immobilier, vous pourrez choisir plusieurs types de taux. Les courtiers en crédit immobilier de Bourse des Crédits vous guideront et vous conseilleront au mieux dans votre demande de crédit immobilier en vous proposant les taux les plus adaptés à votre situation.

Afin de savoir comment est calculé votre taux de crédit immobilier, il faut identifier ce qui va affecter votre taux effectif global (TEG). Plusieurs critères entrent alors en jeu. Premièrement, le taux d’intérêt de l’établissement bancaire. Celui-ci est directement lié à l’évolution des taux monétaires et sera consciencieusement calculé par votre banque pour ne pas qu’il ne lui coûte trop d’argent à taux fixe dans la plupart des cas ou à taux variable. Ensuite, ce sont les facteurs que l’on vous demande de renseigner lors d’une simulation qui vont impacter le taux d’emprunt : votre situation financière, durée du prêt et banque choisie par exemple.

Les garanties demandées par la banque font également varier votre taux de prêt immobilier. L’assurance emprunteur exigée en fait partie, car elle vous couvre votre remboursement en cas de problème de santé (arrêt de travail, invalidité, maladies en tout genre) et peut être souscrite auprès d’un autre établissement à la condition sine qua none de comporter le même nombre de garanties souhaité par la banque prêteuse.

L’hypothèque est également considérée comme une garantie voulue par la banque, qui peut faire varier votre taux de crédit immobilier. Cette couverture à l’impossibilité d’assurer le remboursement du crédit en cas de raison financière est une caution qui pourra vous être remboursée (en partie) à la fin de votre crédit. A noter que les frais de dossier éventuellement facturés par l’organisme prêteur sont aussi englobés dans la méthode de calcul de votre TEG.

Vers quelle banque se tourner pour obtenir le meilleur taux de crédit immobilier ?

Dans un contexte de baisse historique des taux, la compétitivité des banques en matière de propositions de taux de crédits immobiliers est importante. Celle-ci entraîne les établissements bancaires à se démarquer de leurs concurrents en fonction de profils particuliers. Tel organisme sera par exemple plus attractif sur telle durée quand un autre le sera davantage en fonction de l’âge du client. Le montant à emprunter peut également être un critère de « spécialisation ».

Néanmoins, les différences de propositions sur un taux de crédit immobilier peuvent également différer pour le même dossier, en fonction de l’établissement bancaire. C’est pourquoi nous vous conseillons de faire appel à un courtier en crédit immobilier dans votre recherche de financement. Celui-ci sera à même de vous communiquer un taux indicatif correspondant à votre dossier dans les plus brefs délais. En plus d’optimiser vos mensualités, cette procédure permettra de comparer les offres de plusieurs banques pour trouver le meilleur taux de crédit immobilier.

Obtenir un taux de crédit immobilier avantageux

Pour financer votre projet d’acquisition immobilière dans les meilleures conditions, il faut prendre en compte les exigences imposées par les établissements de crédit. Ainsi, il faut tenir pour acquis qu’une banque n’acceptera jamais de vous accorder un prêt si votre taux d’endettement dépasse 33% de vos revenus mensuels ; si le montant éventuel de vos mensualités est destiné à dépasser le tiers de vos revenus. Plus votre taux d’endettement est bas et votre reste-à-vivre important, plus vous serez à même de convaincre une banque de vous accorder sa confiance en prouvant votre capacité de remboursement. A noter que la nature du bien immobilier de votre projet d’acquisition va également influencer votre taux d’emprunt. En effet, un investissement locatif sera plus sécurisant pour une banque dans le sens où il inclut une rentrée d’argent non négligeable : les loyers.

Lorsque vous présentez un dossier pour une demande de prêt, assurez-vous de ne pas avoir été à récemment à découvert. Une gestion de comptes dans le vert jouera en effet en votre faveur auprès de la banque, l’inverse ayant de grandes chances de ne pas la satisfaire.

Il vous faudra également prouver votre capacité à rembourser des mensualités à échéance, sans aucune difficulté. Que vous soyez propriétaire ou locataire, vos finances doivent être en bonne santé pour inspirer confiance à votre banquier.

Votre situation professionnelle sera donc au centre de l’attention de l’établissement de crédit, ce dernier ayant tendance à accorder plus facilement un prêt immobilier à une personne en CDI plutôt qu’à une personne en CDD ou fonctionnaire. Sur ces trois derniers points, le recours à un courtier en crédit immobilier vous sera d’une aide précieuse dans la qualité et la vitesse de mise en place de votre dossier.

Pour faire baisser le coût de votre emprunt immobilier et son taux, vous pouvez également vous tourner vers les différents prêts aidés proposés par l’Etat. Si vous voulez acheter une résidence principale, acquérir dans l’ancien rénové ou revendre un logement HLM à son occupant, le prêt à taux zéro (PTZ+) remboursable sur un durée de 12 à 25 ans peut vous être utile à conditions de répondre à ses critères d’éligibilité : ne pas avoir été propriétaire d’une résidence principale sur les deux dernières années, occuper le logement financé au moins huit mois sur les douze de l’année, que ce dernier corresponde au contrainte énergétique comme la réglementation thermique RT2012 et BBC2005.

Si ce n’est pas le PTZ+, d’autres prêts aidés comme le prêt d’accession sociale (PAS), le prêt conventionné (PC) ou le prêt action logement (PAL) sont proposés pour vous aider à obtenir un taux de crédit immobilier avantageux.

Profiter de la période pour renégocier son taux de crédit immobilier

Cette période de taux historiquement bas peut aussi être favorable à une renégociation de crédit immobilier. En effet, si vous avez souscrit un emprunt quelques années auparavant, c’est la période idéale. Attention tout de même à bien être dans votre premier tiers (ou au début du deuxième) de remboursement du capital pour procéder à cette renégociation, sans quoi elle ne sera pas bénéfique d’un point de vue financier. A noter que l’écart avec le taux immobilier que vous possédez actuellement devra également être supérieur à 0,8 point pour que le rachat de votre prêt soit fructueux.

Vous pouvez choisir d’entrer avec votre banque actuelle, si vous n’avez pas envie d’en changer par exemple, pour tenter de revoir à la baisse votre taux d’emprunt. En mettant en avant l’hypothèse d’un changement d’établissement à venir, celle-ci devrait ainsi faire en sorte de vous garder comme client tant les objectifs clientèle des organismes financiers ont tendance à se resserrer. Le nombre de produits que vous disposez dans cet établissement pourra également jouer en votre faveur : plus vous en avez, plus il aura intérêt à vous proposer un taux de crédit immobilier intéressant.

Encore une fois, vous pouvez faire appel à un courtier en prêt immobilier. Celui-ci pourra alors vous faire souscrire un nouvel emprunt en phase avec les taux de crédits immobiliers du marché. Vous devrez cependant changer d’établissement bancaire. Alternative contraignante lorsqu’on traite avec sa banque historique.

 

 

Surveillez le taux de votre assurance de prêt immobilier

Dans le calcul du coût de votre crédit immobilier, l’assurance emprunteur, facultative mais nécessaire pour pouvoir obtenir un emprunt, peut représenter jusqu’à 30% du montant total. Il est donc important de ne pas négliger sa souscription, d’autant plus que la nouvelle législation joue désormais pleinement en votre faveur. En effet, vous pouvez désormais opter pour une délégation d’assurance auprès d’un établissement tiers si la proposition comporte les mêmes garanties, 12 mois après la signature de votre contrat.

A noter qu’à partir du 1er janvier 2018, cette mesure sera également applicable à tous les contrats d'assurance d'emprunt immobilier en cours d'exécution. L'objectif du gouvernement est ainsi d'assurer une plus grande concurrence sur le marché, ce qui va devoir permettre aux emprunteurs de faire des économies importantes. Encore un fois, nous vous recommandons de faire confiance à un courtier pour profiter de son expertise en la matière.

Le meilleur taux de prêt immobilier négocié par BoursedesCrédits sur ce mois

Au mois d’août 2017, les courtiers en prêt immobilier de BoursedesCrédits ont réussi à obtenir un taux de prêt immobilier de 1,15% pour un couple d’emprunteurs parisiens qui souhaitait acquérir un bien dans la capitale. Ce taux a été négocié sur une durée de 20 ans pour un montant financé proche de 1,240,000 euros. Cadres, jeunes ayant des profils évolutifs, mari et femme ont également opté pour une délégation d’assurance de prêt immobilier proposé par BoursedesCrédits. Obtenue auprès d’un autre établissement bancaire, celle-ci est d’un montant de 17,040 euros sur 20 ans, soit 0,04% du montant total financé.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X