Rachat de crédit immobilier

Rachat de crédit immobilier

Vos remboursements sont trop élevés et vos dettes étouffent votre budget et votre qualité de vie ? Pour y faire face, la solution est de réduire les mensualités de tous ses crédits en cours en effectuant un rachat de crédit auprès d'un établissement autre que celui qui vous a initialement accordé les fonds. Peu importe la nature du/des prêts, c'est leur ensemble qui est ensuite soldé, de sorte à le remplacer par un nouveau contrat avec des taux plus bas.

Comparer gratuitement les rachats de crédits

Cette pratique est à la hausse depuis le début de l'année 2016. Encore loin des records de l'année 2015, elle a fortement augmenté dès le mois de mars, bien aidée par la baisse continue des taux d'intérêt. Depuis, les renégociations n'ont pas arrêté d'augmenter. En juin, elles ont même représenté 38,3% des nouveaux crédits, selon les statistiques de la Banque de France.

Le rachat de crédit concerne particulièrement le rachat de son crédit immobilier. Si vous détenez un emprunt immobilier, il peut en effet être intéressant de l'intégrer dans ce regroupement de crédits global, qui regroupera vos prêts immobiliers, vos crédits à la consommation, vos découverts, etc.

Pour ce nouveau contrat, il faudra faire attention à son taux d'endettement. En effet, cette donnée peut être vérifiée par le prêteur. S'il le juge trop important, rien ne l'oblige à accorder un nouveau prêt. Pour accéder à la propriété, les emprunteurs ont été nombreux à s'être endettés au-delà des 33% maximum recommandés. Vous pouvez calculer votre taux d'endettement grâce à notre calculette. Vous pouvez également effectuer votre simulation de crédit immobilier directement en ligne sur notre site ou votre simulation de rachat de prêt immobilier.

Faire une demande de rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédit immobilier peut s'effectuer auprès de votre banque. Cependant, celle-ci n'a aucun intérêt à renégocier votre crédit à un taux plus bas si ce n'est celui de vous garder comme client. Dans ce cas, elle peut également mettre en avant la souscription à d'autres produits internes en contrepartie.

L'autre solution est de faire racheter votre crédit par une autre banque. Même si la banque d'origine accepte de revoir les conditions de ce crédit, il est toujours bon de faire jouer la concurrence pour obtenir des conditions plus avantageuses. Ce travail de comparaison est important dans le sens où il vous aidera à dénicher l'offre de rachat de crédit immobilier la plus intéressante du marché.

Avant de faire sa demande de rachat de crédit immobilier, il faut d'abord vérifier certaines prérogatives :

  • La durée restante du crédit en cours doit être supérieure à la durée écoulée.
  • Les prêts à racheter doivent avoir une durée de vie importante, vu que les intérêts sont versés pour la plupart, les premières années.
  • Le montant du capital restant dû doit être d'au moins 50.000 euros.
  • L'écart entre le taux actuel et le taux après le rachat doit être d'au moins 1 point.
  • Prendre son temps puisque le rachat de crédit est une opération assez longue à se mettre en oeuvre.

Les différentes étapes du rachat de crédit, le document à télécharger, cliquez ici

Liste des documents à fournir pour un regroupement de crédits immobilier

Afin de vous faciliter la constitution de votre dossier de rachat de crédit immobilier, BoursedesCrédits met à votre disposition des documents où vous pourrez retrouver toutes les pièces à fournir pour votre dossier.

Vous pouvez cocher chacune des lignes au fur et à mesure. Gardez toujours à l'esprit qu'un dossier complet est un dossier rapidement engagé. N'hésitez pas à contacter les courtiers Boursedescrédits si vous avez des questions relatives aux pièces à fournir pour votre dossier en regroupement de prêts immo

  • Copie de votre pièce d'identité (en cours de validité)
  • Copie du livret de famille (toutes les pages, si il y a lieu)
  • Copie du contrat de mariage (toutes les pages, si il y a lieu)
  • Copie de jugement de divorce (toutes les pages, si il y a lieu)
  • Justificatif de domicile (EDF et facture de téléphone
  • Copie de la taxe d'habitation (toutes les pages)
  • Copie de la taxe foncière (toutes les pages)
  • Relevé d'identité bancaire (RIB)
  • Copie des 3 derniers bulletins de salaire ainsi que celui de décembre de l'année dernière
  • Pour les retraités : copie du dernier bulletin de pension
  • Copie du dernier avis d'imposition (toutes les pages)
  • Copie d'attestation des allocations familiales ou de l'APL (si vous en percevez)
  • Justificatif pour tout autre revenu (Assedic, locatif ou autre si vous percevez)
  • Copie des 3 derniers mois de tous vos relevés bancaires (merci de justifier les opérations supérieures à 300 euros)
  • Copie d'offre de prêt et tableau d'amortissement pour vos prêts personnels (derniers relevés ou attestation de capital restant dû si pas d'échéancier)
  • Copie d'offre de prêt (conditions particulières et générales) et tableau d'amortissement pour votre prêt immobilier
  • Copie du titre de propriété complet
  • Copie d'estimation agence immobilière ou notaire de votre bien
  • Copie d'assurance habitation (en cours de validité)
  • Mandat de recherche de financement

Pour télécharger la liste des documents à fournir propriétaires, cliquez ici

Le coût d'un rachat de crédit immobilier

Une opération comme celle du rachat de crédit immobilier engendre des frais qu'il est primordial de calculer afin de savoir si la procédure est rentable ou non.

Les premiers sont les indemnités en cas de remboursement anticipé (IRA) pour l'emprunt d'origine. Celles-ci correspondent à un total de six mois d'intérêts qui suivent le moment de la demande de rachat et ne peuvent excéder 3% du capital restant dû. Par exemple, pour un rachat de crédit effectué en novembre, ces IRA représenteront la somme des intérêts que vous auriez dû payer en mai.

Quand vous souscrivez à un crédit, la banque exige une garantie de prêt. On ne peut pas déroger à la règle pour le rachat de crédit immobilier puisque la suppression de l'ancienne garantie entraîne la mise en place d'une nouvelle. Cependant, ce coût n'est pas le même. En cas d'hypothèque ou de Privilège de prêteur de deniers (IPPD), vous devez vous acquitter de frais de main levée. Le site de la chambre des notaires de Paris est habilité à les estimer pour vous.

Si votre prêt était garanti grâce à une caution de type Crédit Logement par exemple, vous récupérez 75% du fonds mutuel de garantie que vous aviez jusque-là cotisé. En grande partie, cette somme vous aide à payer la nouvelle garantie que vous avez à mettre en place.

En souscrivant à un nouveau crédit, vous allez également faire face à de nouveaux frais de dossier destinés à rémunérer la banque concernée pour l'étude et le montage de votre dossier. Ceux-ci représentent en général de 1 à 1,5% du capital emprunté et son inclus dans le taux effectif global (TEG) inscrit sur votre offre de prêt.

Gain du rachat de crédit immobilier

En ayant en tête l'évolution des taux et tous les frais dont nous venons de parler, quelques informations doivent encore être maitrisées pour être sûr de réaliser la plus grande économie possible via cette opération de rachat de crédit immobilier.

La première chose à faire est de se renseigner sur son capital restant dû (le montant du prêt qu'il reste à rembourser). Ceci peut se faire grâce au tableau d'amortissement fourni par la banque prêteuse lors de la souscription du prêt immobilier actuel. Ce tableau précise également la durée restante du prêt en cours. Il peut être fourni par la banque en cas de perte, mais ce service peut être facturé.

En effectuant cette démarche, il est alors possible d'évaluer la durée de son nouveau crédit. Vous allez alors avoir le choix entre garder la même durée d'emprunt pour alléger vos mensualités, ou partir sur une durée plus courte.

Si vous choisissez de partir sur la même durée d'emprunt, tout dépendra alors dans quel tiers de remboursement votre crédit se situe-t-il. S'il est dans le premier, l'opération sera financièrement intéressante si vous obtenez un nouveau crédit immobilier, à un taux d'intérêt qui doit être, d'au minimum, d'un point de moins que celui du prêt en cours. Si cette différence entre les deux taux n'est pas assez prononcée, les frais financiers découlant de l'opération de rachat de crédit immobilier peuvent venir couvrir tout bénéfice. Pour les mêmes raisons, le taux de crédit devra être d'au moins deux points inférieur à celui du prêt actuel s'il se situe dans le deuxième tiers de son remboursement. L'opération n'est pas intéressante financièrement dans le seul cas où votre crédit immobilier est dans ton troisième tiers de remboursement. En effet, lors d'un remboursement de prêt amortissable, la plus grande partie des intérêts est remboursée au début. Le but étant de diminuer le taux d'intérêt avec un rachat de prêt immobilier, c'est dans le troisième tiers de remboursement que les intérêts dans les échéances sont les plus faibles. Le gain est alors nul.

A l'inverse, si vous choisissez d'opter pour une durée d'emprunt plus courte, l'opération de rachat, qu'elle consiste à augmenter les mensualités ou pas, ne peut être qu'intéressante. En effet, une durée plus courte a tendance à alléger le coût du crédit, tout en diminuant la durée d'endettement. Il faut cependant que les revenus du prospect le lui permettent.

Courtier en rachat de crédit consommation

Choisir son courtier s'avère être une opération compliquée compte tenu de la forte concurrence sur le marché et des critères différents chez chaque courtier. Ainsi, un courtier peut opérer soit sur internet soit par une agence physique locale.

Cependant, dans le cadre d'un rachat de crédit consommation, seuls les professionnels encadrés par la législation sur le crédit et par les organismes du secteur financier comme l'Orias, l'Autorité des marchés financiers (AMF) ou encore l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, peuvent le proposer.

Les courtiers en crédit de BoursedesCrédits, enregistré auprès de l'Orias, peuvent vous proposer une solution de rachat de crédits pour vos crédits conso. N'hésitez pas à les contacter pour toutes questions relatives au regroupement de crédits conso.


De plus, BoursedesCrédits est à ce jour le seul courtier engagé dans la lutte contre le surendettement auprès de la Fédération française des associations Crésus. En signant la convention d'accompagnement et de prévention du surendettement, BoursedesCrédits s'engage auprès de ses clients de les orienter vers la plateforme d'accompagnement pour trouver une solution à leu situation.

Un rachat de prêt immobilier à taux bas

Les courtiers en rachat de crédits et en prêt immobilier de BoursedesCrédits étudieront votre dossier et vous proposeront une offre adaptée à vos besoins. Cette offre globale de renégociation de crédit immobilier, sera composée de deux contrats différents.

Le premier concernera les emprunts immobiliers. Les taux de crédit immo étant souvent très bas, le taux proposé sera le plus faible de l'offre.

Le second contrat englobera les crédits courts termes, ou crédit consommation. Le taux sera, quant à lui, plus élevé, entre 5 et 8% généralement.

Avec Boursedescredits.com vous bénéficierez d'un rachat de prêt immobilier à taux fixe. Ce rachat de crédit à taux fixe vous garantira de la lisibilité et une sécurité pour votre budget en connaissant à l'avance vos futures mensualités.

Exemple de rachat de crédit immobilier

Monsieur et Madame Bénard ont contracté un crédit immobilier d'un montant de 208.743 euros, sur une durée de quinze ans, à un taux d'intérêt de 2,75 %, pour une mensualité de 1.436 euros par mois. Au mois de juin 2016, Xavier souhaite profiter de la baisse des taux d'intérêt et décide de procéder à plusieurs simulations de rachat de crédit immobilier en faisant appel aux services de courtage de BoursedesCrédits. Il reste alors à la famille 144 mois d'emprunt à rembourser.

L'une des banques contactées propose alors un rachat de leur crédit à 1,30 %, passant leur mensualité à 1.346 euros, soit un gain de presque 100 euros de pouvoir d'achat tous les mois. Après déduction des pénalités de remboursement anticipé, d'une nouvelle garantie et des frais de courtage, le gain net estimé sur les 12 ans restants est de 10.000 euros, frais comprenant également la nouvelle assurance, obtenue par délégation, moins chère également.

"Par la force des choses", la famille Bénard était déjà passée par le rachat de crédit immobilier. En 2013, leur premier emprunt avait été racheté par une banque à un taux d'intérêt de 2,75% alors qu'il avait été contracté en 2008 à 4,76 %. Ils avaient alors gagné 5 années de remboursement sur leur mensualité. 


Pour aller plus loin :

 

Comparer gratuitement les rachats de crédits

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans