Prêt personnel

Prêt personnel

Avec le crédit revolving et le crédit affecté, le crédit personnel est l'un des crédits à la consommation les plus prisés des emprunteurs.

N'hésitez pas à demander conseils aux courtiers en crédit et courtier en prêt personnel de BoursedesCrédits lors de votre demande de crédit consommation ou de prêts personnels. Utilisez notre simulateur et notre comparatif pour choisir l'organisme qui propose le taux et l'emprunt qui vous correspond. Bourse des Crédits vous propose la meilleure simulation possible pour un prêt personnel rapide.

Bénéficiez également d'un calcul de votre taux d'endettement sur boursedescredits.com et d'une simulation de votre prêt personnel, en ligne.

Comparer gratuitement les crédits consommation

Un contrat flexible

Toute personne majeure, justifiant de revenus plus ou moins réguliers peut souscrire un prêt personnel auprès d'une banque ou d'une société de crédit à la consommation.

Cet emprunt sert essentiellement à financer certaines dépenses de consommation courantes. À ce titre, l'emprunteur est libre d'utiliser le fonds débloqué comme il veut, sans avoir à expliquer au créancier les raisons de l'emprunt. C'est le crédit non affecté. Néanmoins, cette liberté sera à un taux d'intérêt moins intéressant, d'autant plus qu'il n'est pas possible de le suspendre ou de l'annuler en cas d'achat défectueux.

Un client optant pour un crédit affecté ne bénéficie pas du même privilège. Les banques se montrent également plus flexibles sur les autres points du contrat.

Le montant du prêt personnel doit être inférieur ou égal à 75.000€ pour une durée égale ou supérieure à trois mois sans excéder cinq ans, d'après la loi Lagarde. De plus, l'établissement prêteur doit bligatoire être agréé par la Banque de France et son nom doit figurer au registre de sagents financiers. Enfin, le prêt personnel est un crédit à taux fixe, qui est défini selon le montant emprunté, la durée de l'emprunt et le taux d'usure fixé par la Banque de France.

Les taux d'intérêt, les assurances ou encore les frais de dossiers sont nettement plus faciles à négocier pour un crédit personnel. Toutefois, cette souplesse n'enlève rien aux procédures administratives inhérentes à la souscription de ce type de crédit à la consommation.

Les obligations relatives au prêt personnel

La loi Lagarde a instauré des règles destinées à améliorer la protection des consommateurs. Ainsi, les établissements prêteurs ont une obligation d'afficher différents éléments dans leur offre de prêt personnel.

De ce fait doivent apparaitre sur une offre de prêt personnel : le type de crédit;le montant total emprunté; la durée du contrat de prêt; les conditions de remise des fonds; le montant, le nombre et la périodicité des échéances de remboursement que l'emprunteur doit verser; le taux nominal; le taux annuel effectif global (TAEG); le coût total du prêt incluant tous les frais liés à l'exécution du contrat; les garanties et assurances exigées, si applicables; les frais de notaire; pour un crédit affecté, un bon de commande indiquant les caractéristiques du bien du service concerné et son prix comptant; et si vous souscrivez l'assurance de crédit auprès de l'établissement prêteur, ce dernier doit vous remettre simultanément l'offre et la notice pour l'assurance.

Procédures de souscription

La souscription d'un prêt personnel se fait selon les mêmes règles régissant les autres emprunts classiques. Toute demande express d'un emprunteur doit faire l'objet d'une évaluation préalable de la part de l'organisme de crédit. Cette étape dite d'information exige du prêteur qu'il analyse la solvabilité de l'emprunteur. La situation familiale, les revenus et la présence ou non du client dans le fichier FCIP détermineront le profil de risque du client.

À l'issu de cette vérification, s'il juge le dossier recevable, le créancier formule une offre de crédit spécifique, laquelle doit mentionner de manière concise les grandes lignes du contrat. Le montant des mensualités, le délai de remboursement, les taux d'intérêt, le coût des assurances ou encore les frais de dossiers sont autant d'informations à intégrer dans ce document préliminaire.

Même après la rédaction de cette proposition, l'emprunteur a toujours le droit de négocier les termes de l'engagement. Un délai de rétractation de 14 jours lui est accordé après la signature du contrat.

Pour aller plus loin :

 

 

Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans