Assurance-vie : un bon placement epargne ?

Assurance-vie : un bon placement epargne ?

L'épargne sur assurance-vie est actuellement la solution la plus prisée des Français. Les principales raisons de cet engouement portent sur les avantages offerts par ce genre de placement, que ce soit fiscal ou financier, ce qui fait que les avis sur assurance vie des Français restent positifs. Toutefois, actuellement, cette solution est-elle encore aussi attractive ?

Comparer gratuitement les placements

Pourquoi souscrire une assurance-vie ?

L'épargne dans un contrat d'assurance-vie comporte plusieurs avantages, notamment économiques et fiscaux. Voici notre avis sur assurance vie et ses avantages. Les avantages concernent la possibilité de transmettre un capital à des bénéficiaires désignés lors de la souscription. On peut également se réserver de jouir soi-même des fruits de l'épargne. C'est la conservation de la jouissance des biens. En d'autres termes, les règles de transmission de biens permettent au souscripteur de transmettre de génération en génération les gains obtenus par le placement.

D'ailleurs, les héritiers peuvent bénéficier d'une fiscalité avantageuse après le décès du souscripteur et la transmission du contrat. En plus, l'assurance vie conserve la possibilité d'étendre, au bénéfice des héritiers, les garanties pour l'assurance du versement des capitaux. En ce qui concerne les avantages économiques, l'assurance-vie jouit d'une croissance régulière des placements. D'ailleurs, dans ce cas, les contrats sont dotés de plusieurs solutions de placements pour faire fructifier l'épargne.

On peut, par exemple, placer les fonds sur des supports en euros dotés d'OPCVM ou des actions, ou des SCPI. Ces placements permettent d'acquérir des titres à bon prix qui sont gérés par l'organisme d'assurance, qui s'occupe de les faire fructifier. Cette solution permet au souscripteur de s'affranchir des droits de mutation et d'autres mesures fiscales relatives à ce genre d'investissement. En parlant des avantages fiscaux, l'assurance-vie est bien dotée.

D'abord, les mesures d'abattements fiscaux de 152.500 euros pour toute souscription avant les 70 ans. Même après une souscription après 70 ans, seuls les versements à l'origine du contrat sont soumis aux droits de succession. Les opérations de rachat sont également concernées par les mesures d'abattement de 9200 euros pour un couple.

Quelques conseils pour la souscription à l'assurance-vie

Toutefois, force est de reconnaître que l'assurance-vie est une solution d'épargne qui comporte des méandres procéduraux complexes, et que pour bien maîtriser son épargne sur des années, il faut être informé de certaines erreurs à ne pas commettre et de récolter des avis sur assurance vie auprès des spécialistes. Ces conseils ne sont pas exhaustifs, mais ont été seulement compilés les plus importants compte tenu des différents avis sur assurance vie.

Ainsi, pour ouvrir un contrat, il ne faut pas attendre d'autres opportunités à venir pour bien profiter des mesures fiscales actuelles. Il serait également mieux de souscrire plusieurs contrats en même temps. Ceci permettant de diversifier les prises de risque et de rattraper sur un contrat les défaillances d'un autre. Toutefois, il faut penser à bien suivre les contrats souscrits, car avec trop de contrats, la gestion peut s'avérer difficile.

Il ne faut pas, par ailleurs, souscrire à la hâte aux contrats qui affichent le meilleur taux. En effet, dans la plupart de ceux qui paraissent les plus performants les surprises peuvent venir du montant des frais des diverses opérations de gestion du compte. Pour ce faire, il faut analyser au préalable le montant de tous les frais, de versement, d'arbitrage, de gestion, puis dans le cas d'un contrat monosupport la performance des fonds en euros de chaque contrat.

Par ailleurs, investir uniquement sur des fonds en euros ne permet pas de faire fructifier son épargne rapidement. En effet, depuis quelques années, même si c'est un investissement garanti, les taux servis diminuent d'année en année. Il convient donc de diversifier les investissements sur des supports plus dynamiques et donc choisir des contrats multisupports.

Il faut également faire bien attention à la désignation des bénéficiaires. Le mieux serait par exemple d'en désigner plusieurs pour éviter le risque qu'un seul bénéficiaire puisse décéder avant terme. Pour les couples pacsés, utiliser le terme "partenaire" au lieu de "conjoint" ou bien désigner le bénéficiaire par son nom. Le site internet du courtier Bourse des Crédits peut vous aider à trouver les meilleures offres en assurance-vie.

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans