Banques : les frais bancaires augmentent-ils en 2021 ?

Banques : les frais bancaires augmentent-ils en 2021 ? • 18 Février 2021 • 14:50

Comme chaque année, le CCSF (comité consultatif du secteur financier), a publié son Observatoire des tarifs bancaires. On observe des évolutions par rapport à 2020. Explications.

Banques : les frais bancaires augmentent-ils en 2021 ?

Depuis quelque temps, les tarifs appliqués par les banques intéressent particulièrement les Français. D'ailleurs, l'exécutif ne s'y est pas trompé. Le gouvernement a vite décidé de prendre la question à bras-le-corps via Bercy en imposant notamment le plafonnement des frais d'incident bancaires

Beaucoup d'associations ont également réclamé aux pouvoirs publics un encadrement de la présentation des tarifs bancaires afin de les rendre plus lisibles pour les consommateurs. Mais qu'en est-il réellement ?

Certains tarifs en baisse

Ainsi, l'Observatoire dévoilé par le CCSF permet d'observer des évolutions sur les tarifs bancaires : 2 sont en baisse, tandis que 4 tarifs sont stables et que 8 sont en hausse.

Parmi les tarifs en baisse, l'abonnement aux services de banque à distance (internet, téléphone fixe..) baisse de 0,93 %. De même, la réception d'alertes SMS de solde de compte baisse de -1,94 %. En raison de la numérisation des offres bancaires, les banques facturent de moins en moins ce type de services.

Huit tarifs en hausse

En revanche, huit autres tarifs connaissent, eux, une augmentation. Ainsi, l'assurance perte et vol des moyens de paiement augmentent de 0,29 %, les cartes de paiement à débit différé de 0,56 %, les carte de paiement à débit immédiat de 0,99 %, les retraits d'espèce de 1,01 %, les virements en agence de 1,25 %, les frais de tenue de compte de 1,53 % et la carte de paiement à autorisation systématique de 3,14 %. La hausse la plus spectaculaire est à mettre du côté de la réception d'alertes SMS de solde de compte qui augmente de 12 %.  

En ce qui concerne les cartes de paiement à autorisation systématique, l'Observatoire justifie cette hausse par une nouvelle carte à autorisation quasi-systématique lancée par deux établissements mutualistes.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info