Plus d'un Français sur quatre ne se rend plus dans son agence bancaire

Hugo Eugene • 30 Novembre 2016 • 16:37

Un fossé se creuse entre les Français et les agences bancaires. Selon une récente étude du cabinet Deloitte, 27% des personnes interrogées déclarent ne plus avoir besoin de se rendre physiquement en agence, grâce ou à cause de l'essor du digital.

Plus d'un Français sur quatre ne se rend plus dans son agence bancaire27% des Français ne se rendent plus dans leur agence bancaire

De moins en moins de Français se rendent dans leur agence bancaire. D'après une étude du cabinet Deloitte, ils sont désormais plus d'un sur quatre à ne plus se déplacer (les retraits ne sont pas pris en compte), à savoir 27%, contre 22% à la même période de l'année dernière et 18% en 2014. Cette petite désertion des établissements bancaires et à rapprocher, sans surprise, de l'essor incontesté du digital.

Celui-ci "arrive à maturité et change de forme" selon le communiqué de presse. Ainsi, l'utilisation de l'internet fixe perd du terrain sur les applications mobiles bancaires, qui gagnent 5 points. Signe, selon Deloitte, que les banques ont encore du mal à s'adapter aux nouveaux modes de consommation des clients en ce qui concerne les services bancaires, comme la dématérialisation des parcours de souscription par exemple, ou tout ce qui donne une certaine forme d'autonomie au client, plus généralement.

>> A lire aussi : LCL prévoit de fermer près de 250 de ses agences d'ici 2020

47% se déplacent seulement pour des opérations importantes

Dans ce sens, la plupart des opérations (réalisation d'opérations simples et informations sur les produits) se font de façon dématérialisée, derrière un écran. De plus en plus se font derrière le petit écran, puisque les applications mobiles gagnent du terrain sur ces opérations simples : 21% en 2016 contre 17% en 2015, et pour la première fois cette année, la fréquence d'utilisation des applications bancaires rattrape celle des sites internet pour la consultation des comptes (10,6 fois par mois contre 9,9 en 2015 et 6,3 fois en 2014). Pour 47% des répondants, seules les opérations complexes requièrent un déplacement en agence, à savoir : le besoin de consulter leur agence ou leur conseiller.

Paradoxe noté par le cabinet Deloitte à propos de cet essor du digital, c'est la proximité de l'agence bancaire qui reste le premier critère dans le choix de la banque par le client, sauf en ce qui concerne la tranche d'âge des 15-34 ans, plus destinés à choisir la banque de leur conjoint(e) ou de leurs parent(s).

Pour finir, l'opinion des clients (tous âges confondus) vis-à-vis des établissements bancaires n'a pas bougé avec les chantiers de rénovation entrepris dans de nombreux établissements pour les moderniser et les rendre plus attractifs, carte jouée par de nombreuses marques. 73% des personnes sondées ont ainsi affirmé que leur opinion est restée la même.

>> A lire également : Digital : l'Europe en retard sur les Etats-Unis

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info