Immobilier : la hausse des renégociations se confirme

Mickaël Touré • 21 Juillet 2020 • 16:23

Les renégociations des crédits immobiliers sont en forte augmentation. En juin, ils ont augmenté de 53 % par rapport à l'année dernière.

Immobilier : la hausse des renégociations se confirme

Effet de la crise ou pas, les Français semblent déterminer à renégocier leur prêt immobilier. Au 1er semestre, 15 % des prêts immobiliers signés sont des crédits renégociés.

Les effets du confinement ?

Pour rappel, en 2019, la part des crédits renégociés dans la production de crédit était de 7 %. En un an, la part des renégociations dans production de crédit a donc doublé.

D'ailleurs, le confinement a pu jouer un rôle prépondérant dans la décision de nombreux ménages. Contraints pour certains de débloquer de la trésorerie, d'autres ont pu simplement prendre le temps de réévaluer leur investissement immobilier.

Une nouvelle fois, les taux historiquement bas sont également une explication évidente de ce phénomène de renégociation. En juin, les taux moyens ont une nouvelle fois atteint des niveaux très bas en s'établissant à 1,29 %.

Les banques durcissent le ton

Pour autant, il ne s'agit pas simplement de désirer une renégociation pour l'obtenir. Les banques peuvent se montrer tatillonnes lorsqu'il s'agit de renégocier son prêt immobilier. 

Dans ce sens, faire appel à un courtier et faire jouer la concurrence peut s'avérer primordial.  De même, il faut bien prendre en compte les frais à payer pour le remboursement du premier crédit et les frais facturés par la banque sur le nouveau crédit. Un chemin semé d'embuche donc, mais qui peut aboutir à des économies substantielles.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info