Crédit Yamaha

Crédit Yamaha

Yamaha Motor est spécialisée dans la construction et la vente de motos, scooters et véhicules motorisés de diverses cylindrées. Plusieurs types et modèles d'engins sont mis à disposition du client. Ils sont accessibles à tous à travers le crédit Yamaha : le Financement classique, le Financement Light Car ou la Location avec option d'achat.

N'hésitez pas à demander conseil aux courtiers en crédit de BoursedesCrédits lors de votre demande de prêt moto Yamaha, pour obtenir le meilleur taux et l'emprunt adapté pour votre crédit moto pas cher.

Comparer gratuitement les crédits consommation

Le financement classique et le financement Light Car

Le financement classique est proposé dans le cadre du crédit Yamaha. Il permet à l'emprunteur d'acquérir un des véhicules motorisés de la marque en toute simplicité. Le financement est possible avec ou sans apport.

Le versement d'un apport personnel permet toutefois au client de bénéficier de mensualités inférieures à celles proposées habituellement. Il peut également bénéficier d'une durée de remboursement réduite.

Si la durée du crédit peut aller jusqu'à 60 mois, l'emprunteur a la possibilité de la limiter à 24 mois s'il le souhaite. Le montant du remboursement est fixe jusqu'à la fin du crédit.

Le financement Light Car propose les mêmes conditions de crédit que le financement classique. Il se distingue cependant par le versement d'une valeur résiduelle en fin de contrat. Cette valeur est calculée en fonction de la durée du crédit.

Elle permet à l'emprunteur d'alléger ses mensualités. Celui-ci peut ainsi envisager l'achat d'une YZF-R 125, d'un scooter X-Max 250, d'un Sooter T-Max 530 ou d'un roadster XJ6 N en toute sérénité.

La Location avec option d'achat proposée par Yamaha

Le crédit Yamaha permet de souscrire un contrat de Location avec option d'achat. Ce type de financement s'apparente à une LOA classique et fonctionne de la même manière. Il consiste à utiliser le véhicule choisi moyennant le versement mensuel d'un loyer calculé sur la base de différents critères.

Il s'agit entre autres du kilométrage moyen par an, du rythme de renouvellement de l'engin ou encore du budget mensuel du locataire. Ce dernier s'affranchit des contraintes liées à la détention du bien. Il s'assure en revanche de son bon état général et garantit son fonctionnement.

Les différents frais liés à l'utilisation du bien sont à la charge du locataire : assurance, équipements, entretien, etc. Il est toutefois possible d'intégrer ces différents frais dans le contrat de location. Leur valeur est ainsi prise en compte dans le montant du loyer.

Le client a deux options au terme du contrat. Il peut choisir d'acquérir définitivement l'engin ou décider de souscrire une nouvelle location et bénéficier d'un nouveau véhicule.

Pour aller plus loin :


 

 

Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans