Frais de dossier de crédit

Frais de dossier de crédit

Même si certains établissements prêteurs disent ne pas en facturer, des frais de dossier sont quasi systématiquement prélevés à l'emprunteur lors d'un prêt personnel. Lumière sur ces coûts souvent dissimulés de l'emprunt personnel.

N'hésitez pas à demander conseils aux courtiers en crédit de BoursedesCrédits lors de votre demande de crédit conso.

Comparer gratuitement les crédits consommation

Les coûts « cachés » du credit personnel

En théorie, un pret personnel classique coûte à l'emprunteur l'équivalent du montant du capital emprunté plus les intérêts. Telle est la communication souvent mise en avant par la majorité des créanciers en France comme à l'étranger.

Pourtant, des coûts supplémentaires sont bel et bien facturés dans les dossiers de crédit personnel. S'appuyant sur l'artifice tout à fait légal de l'astérisque dans les promotions de crédit, les créanciers ont tendance à dissimuler ces charges dans leur publicité. Elles ne sont réellement évoquées – et encore, de manière assez confuse – que dans l'offre préalable de prêt ou durant l'entretien précédant la signature du contrat.

Dans la plupart des cas, ces frais sont déjà intégrés dans le taux d'intérêt effectif global ou TEG. Autrement dit, les mensualités remboursées par l'emprunteur contiennent déjà une part consacrée au paiement des charges et autres coûts liés à la réalisation du dossier. Au total, ces frais représentent 1 % du capital emprunté, plafond réglementaire des débours sur un prêt personnel. Certaines banques préfèrent appliquer des tarifs forfaitaires, toujours dans la limite fixée par les textes encadrant le credit consommation.

Quels sont les frais facturés ?

Les frais perçus par le prêteur sur un emprunt personnel englobent les commissions des courtiers et autres intermédiaires ayant contribué à la signature du contrat. Font partie de cette liste les comparateurs de crédit, les courtiers spécialisés et autres intermédiaires en assurance crédit, si l'emprunteur décide d'en souscrire une.

Le créancier, pour sa part, peut prélever des frais d'inscription, des frais de dossiers, des dépenses de publicité et des rémunérations diverses. Ces charges diffèrent d'un établissement à un autre, mais aussi du profil de l'emprunteur et du capital emprunté.

Le contrat de prêt personnel prévoit également d'autres frais, prélevés sur le compte de l'emprunteur dans certaines circonstances précises. Dans cette catégorie figurent entre autres les pénalités de retard de paiement et les frais d'aménagement. À la différence du crédit immobilier, le prêt personnel ne comporte pas de pénalités de remboursement anticipé, jusqu'à un plafond réglementaire de 21 500 euros.

En savoir plus sur...


 

 

Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans