Banque en ligne : des nouveaux acteurs qui se transforment en banque principale

Mickaël Touré • 10 Octobre 2019 • 15:20

Selon l'Observatoire CSA des Banques en Ligne et Neo-banques (OPERBEL), les nouveaux acteurs de la banque attirent de plus en plus de monde.

Banque en ligne : des nouveaux acteurs qui se transforment en banque principale

Actuellement, la liste des banques en ligne ne cesse de s'allonger. Récemment, c'est la Banque Postale qui se lançait dans l'aventure de la banque en ligne à travers « Ma French Bank ». À cela, il faut ajouter l'arrivée en force des néo-banques. Un acteur comme N26 vient tout juste d'annoncer avoir franchi la barre du million de clients. Une première en France.

Publiée ce jeudi, l'étude CSA intitulée « Observatoire des Banques en Ligne et Neo-banques (OPERBEL) » abonde dans ce sens et présente une vision des tendances du marché, des besoins et usages des clients des banques en ligne et des néo-banques.

Des banques en ligne particulièrement attractives

Depuis leur apparition, les banques en ligne et les néo-banques se distinguent par des offres particulièrement attractives. Grâce à une large palette de produits et de services, elles ont réussi à séduire le grand public.

Malgré cela, elles sont davantage plébiscitées par des personnes plus aisées, plus franciliennes et plus jeunes que la moyenne française. Selon l'étude, plus de 4 clients d'une banque en ligne ou d'une néo-banque sur 10 exercent une profession de cadre ou supérieure, 31 % vivent en Ile-de-France et 38% ont moins de 35 ans.

Une tendance encore plus marquée dans les néo-banques puisqu'elles attirent des profils encore plus jeunes. (11 % de moins de 25 ans). Mais également des clients plus modestes (1 tiers qui gagne moins de 2 500 €).

Les clients n'hésitent plus à en faire leur banque principale

C'est peut-être là l'information la plus intéressante de l'étude : les clients n'hésitent plus à faire de leur banque en ligne leur banque principale. Un changement majeur qui a de quoi inquiéter les acteurs plus « traditionnels ».

Selon les résultats de l'étude, 44 % des clients en viennent à faire de leur banque en ligne ou néo-banque leur banque principale. Alors que 85 % des clients de ces banques détiennent un compte courant dans ces établissements, ils détiennent désormais tous types de produits : comptes courants, livrets d'épargne, assurance vie ou même crédit immobilier.

Ceci étant, cette tendance reste toutefois à nuancer pour les néo-banques. De même, les banques traditionnelles restent les banques privilégiées pour la détention de produits bancaires même auprès des clients des banques en ligne et des néo-banques. Pour autant, la révolution semble bel et bien amorcée.

Accessibilité et simplicité de la relation bancaire

Ainsi, malgré un attrait toujours plus fort, les clients ne semblent pas disposer pour autant à se passer des banques traditionnelles. 8 clients sur 10 y sont toujours bancarisés tandis que 4 clients sur 10 déclarent voir des avantages à être clients d'une banque en ligne sans pour autant pouvoir se passer d'une banque traditionnelle.

Si les banques en lignes et les néo-banques peuvent s'appuyer sur la technologie pour proposer des services plus simples, plus accessibles et toujours plus innovants, elles ne bénéficient toujours pas de l'expérience des banques en ligne en matière de relation client. Dans un tiers des cas, les clients des banques en ligne et des néo-banques reconnaissent que l'accompagnement des banques traditionnelles est supérieur.

Des progrès restent ainsi à réaliser dans ce domaine. Malgré tout, le fossé devrait rapidement se réduire. À titre d'exemple, l'étude précise que 76 % des clients des banques en ligne/néo-banques estiment la joignabilité des interlocuteurs identiques, voire meilleure que celle des banques traditionnelles. De même, 8 clients sur 10 estiment que leur banque en ligne répond aussi voire plus rapidement à leurs demandes que leur banque traditionnelle.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info