Les conseils pour bien évaluer le prix de son logement

Julien Gal • 17 Juillet 2017 • 18:06

Il est parfois difficile d'évaluer de manière précise le prix d'un appartement ou d'une maison et de deviner si le prix annoncé par les propriétaires est surélevé ou non. BoursedesCredits vous propose quelques astuces pour distinguer immédiatement le prix d'un bien à l'achat.

Les conseils pour bien évaluer le prix de son logementEvaluer le prix d'un bien demande de prendre en compte plusieurs critères

Pour connaître la véritable valeur d'un logement (appartement ou maison), il vous faut savoir si son prix correspond à celui du marché. Mais comment fait-on pour évaluer cela précisément ?

Les trois conseils de base à suivre 

Tout d'abord, il est essentiel de surveiller les différentes annonces immobilières pour voir les prix immobiliers pratiqués dans la ville où vous souhaitez investir, ainsi que dans ses alentours. 

Ensuite, l'analyse du délai de vente des biens est très importante. Les biens surévalués ne trouvent généralement pas preneurs. En revanche, les biens qui se vendent rapidement sont ceux qui pratiquent un prix juste.

Enfin, visiter le bien et voir s'il convient aux besoins est une étape importante. Elle vous permettra ensuite de vous informer sur le prix moyen des logements dans le quartier autour de ce bien et de comparer si la proposition qui vous a été faite est plus importante ou inférieur au prix des environs (pour le même type de bien, évidemment). 

Les qualités et les défauts d'un bien lors de son évaluation 

Lorsqu'on évalue un logement, certains atouts peuvent rapidement faire monter son prix. Une belle vue (mer, montagne, place, monument) augmentera de 5 à 20 % le prix de votre bien, tout comme une terrasse (+ 15 à 20 %) ou une double orientation (du type sud-ouest ou sud-est) qui fera en moyenne augmenter le prix de 3,5%. 

Sachez aussi qu'un logement situé entre le deuxième et le sixième étage d'un immeuble avec ascenseur fera monter le prix de 2,5 % et qu'un bien refait à neuf, avec un système électrique aux normes va avoir une valeur plus élevée qu'un autre bien de même taille. 

Des défauts peuvent cependant survenir lors d'une visite, ce qui risque de faire clairement baisser le prix à l'achat. Un appartement ou une maison en rez-de-chaussée coûtera 15 à 20 % moins cher qu'un bien classique, de même si le bien en question se trouve au premier étage, a un vis-à-vis ou est mal agencé (-10 %). Un logement orienté nord ou bien sujet à des nuisances sonores (exemple : circulation proche en ouvrant la fenêtre) perdra 5% de sa valeur en moyenne.

Mais le plus gros motif de dévaluation du prix d'un bien est l'absence de rénovation d'un appartement. Un bien non rénové coûtera au minimum 20 % moins cher qu'un logement dans lequel des travaux ont été effectués. 

Ne pas hésiter à s'adresser à des professionnels 

Passer par des professionnels de l'immobilier pour évaluer un bien que vous allez acheter constituera la garantie pour vous de rencontrer des spécialistes, qui auront une connaissance approfondie du marché immobilier de leur ville.

Si un prix à la vente est surélevé, un agent immobilier saura contacter le vendeur du bien en question et lui demander de s'aligner sur le prix du marché

>> A lire également : Elle accuse un site de sous-évaluer son logement et l'attaque en justice

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info