Nos conseils pour renégocier efficacement son crédit immobilier

La Rédaction • 13 Mai 2019 • 14:10

Il est temps d'en profiter. Dans un contexte de baisse historique des taux de crédit immobilier, beaucoup de particuliers décident de se lancer dans la renégociation pour réaliser de belles économies et obtenir des conditions d'emprunt adaptées à leur profil.

Nos conseils pour renégocier efficacement son crédit immobilierL'heure est à la renégociation du crédit immobilier pour les Français.

Afin que l'opération soit favorable et réalisée sans embuches, nous vous conseillons de prendre certaines précautions ; la première consistant à connaître la santé actuelle du marché ainsi que les principaux taux en vigueur.

Des propositions jusqu'à 0,6 %

Dernièrement, le meilleur taux obtenu pour un prêt sur 10 ans est de 0,6 %, d'après les informations recueillies auprès d'un courtier de la BoursedesCrédits. Il annonce également avoir obtenu un taux à 0,85 % sur 15 ans et un taux à 1 % sur 20 ans. Les offres sur 20 ans auraient d'ailleurs bénéficié d'une diminution importante (22 points de moins en un an) selon l'Observatoire Crédit Logement.

Une fois ces informations en tête, nous vous conseillons de vous munir de votre tableau d'amortissement. Fourni par l'établissement prêteur, ce document permet de faire un point sur les mensualités qu'il reste à rembourser sur l'emprunt, évaluer le capital restant dû et toutes les informations primordiales à prendre en compte.

Les 3 règles d'or de BoursedesCrédits

  • Pour une opération propice, il faut que le capital restant dû du crédit atteigne d'ici le prochain trimestre, un minimum de 60.000 euros. L'opération ne serait plus rentable passée ce cap.
  • Pour les mêmes raisons, vos démarches de renégociation doivent idéalement aboutir avant que l'emprunt ne dépasse le premier tiers de sa durée de remboursement.
  • Enfin et toujours pour vous assurer un seuil de rentabilité, le taux d'intérêt négocié doit afficher un point de moins que le taux initial. Ne sont pas concernés par cette règle : les crédits au montant supérieur à 300.000 euros, d'une durée supérieure à 20 ans. Dans ce cas, un écart de 0,7 point peut suffire.

Emprunt immobilier : quelques conseils

Pour renégocier efficacement vos crédits immobiliers, certains points requièrent votre vigilance. Voici nos conseils pour vous lancer dans l'opération délicate mais essentielle pour négocier de meilleures conditions de crédit.

  • Faire appel à sa banque pour éviter les pénalités de remboursement anticipé.
  • Faire jouer la concurrence entre les établissements pour obtenir l'offre la plus favorable.
  • Préparer son dossier en amont en prévision de la demande de décompte de remboursement auprès de sa banque.

Par ailleurs, c'est votre nouveau prêt qui financera les pénalités d'acquittement anticipé, de gestion de dossier et de frais de garantie du nouveau prêt. Cela représente 3 % du montant du contrat ou un semestre de ce dernier. Ici, les courtiers s'occuperont de choisir la meilleure option pour vous.

Assurance emprunteur : comment alléger les frais ?

Faire appel à un courtier peut aussi être avantageux pour sélectionner l'assurance emprunteur. En effet, elle peut être un levier pour réduire la facture. Les courtiers négocieront pour vous l'offre la plus adaptée à votre profil et la plus compétitive. À noter qu'un contrat d'assurance de ce type peut représenter jusqu'au tiers du montant total du prêt. Les économies réalisables sont donc non-négligeables.

En choisissant de faire appel à un spécialiste du rachat de crédit tel BoursedesCrédits, c'est mettre toutes les chances de son côté pour réussir son projet. Ses conseillers spécialisés peuvent obtenir des conditions plus favorables et vous faire économiser jusqu'à 15.000 € sur l'assurance. C'est l'occasion d'en profiter, vous avez les clés en main pour vous assurer les meilleurs taux.

>> À lire également :

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info