Crédit immobilier : des taux historiquement bas en avril

Lisa Niquet • 06 Mai 2019 • 18:14

C'est l'occasion d'emprunter ou de renégocier son crédit ; la tendance s'annonçant en mars se confirme en avril, selon l'étude mensuelle de l'Observatoire Crédit Logement, parue aujourd'hui, les taux de crédits décroissent.

Crédit immobilier : des taux historiquement bas en avrilLes taux de crédit immobilier sont exceptionnellement bas.

Ils frôlent la moyenne historique d'avril 2016 (1,33 %). Les taux de prêts immobiliers s'établissent à 1,35 % en avril 2019, d'après le baromètre de l'Observatoire Crédit Logement (OCL), publié le 6 mai. Les taux varient selon l'achat dans l'ancien ou le neuf et la durée d'emprunt.

Au-dessous de l'inflation depuis 11 mois

Ça n'était pas arrivé depuis 45 ans : les taux d'intérêt des crédits immobiliers sont inférieurs au rythme de l'inflation pour le onzième mois consécutif. La politique monétaire de la BCE porte ses fruits à en croire l'OCL. S'ajoute à cela, la concurrence soutenue et l'abondance de ressources d'épargne bon-marché. Ainsi, les taux ont baissé de 13 points depuis l'an dernier.

Par ailleurs, les prix immobiliers sont de plus en plus élevés. Dès 2016, les établissements financiers avaient commencé à adoucir leurs critères. L'obligation pour les banques d'opérer cette mutation s'est renforcée avec l'affaiblissement du soutien public pour les primo-accédants en 2018.

En effet, il n'aura jamais été aussi aisé d'emprunter selon les professionnels. En effet, la durée élevée des prêts consentie par les banques se maintient et le taux d'apport minimum demandé aux emprunteurs diminue à nouveau. À noter qu'aujourd'hui, l'estimation d'un logement est plus que fiable avec la base de données « Demande de Valeur Foncière » des finances publiques françaises.

Environ 1,9 % sur 15 ans

Les taux d'intérêt suivent la voie du marché des travaux et de l'ancien selon les chiffres de l'OCL. Ils ont décliné de 13 points depuis avril 2018 sur le marché des travaux (1,32 %) et pour l'ancien (1,35 %). Tandis que le taux concernant l'immobilier neuf n'a perdu que neuf points (1,38 %).

La loi Denormandie incitait déjà à investir dans l'ancien, en promettant une réduction d'impôts sur le revenu allant jusqu'à 21 % du budget du projet d'achat et de rénovations.

De plus, sur 15 ans, les taux d'intérêt avoisinent les 1 % avec 1,9 % en moyenne d'après l'OCL. Sur 20 ans, les taux s'établissent à environ 1,27 % et sur 25 ans à 1,49 %. Néanmoins, ce sont les taux sur 20 ans qui ont profité de la plus grosse diminution des taux, soit 22 point de base en un an.

Les taux vont se maintenir d'après les prévisions des experts du secteur, le printemps 2019 est donc le moment opportun pour finaliser un projet immobilier.

>> À lire également :

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info