Crédit à la consommation : chaque Français doit en moyenne 2 300 euros

Etienne Nicolas • 28 Juin 2018 • 11:04

Avec en moyenne 2 267 euros à rembourser, les encours des Français sont les plus élevés de la zone euro. Seuls les encours britanniques (3 468 euros) et danois (2 766 euros) les dépassent.

Crédit à la consommation : chaque Français doit en moyenne 2 300 euros

La France est le pays, avec le Portugal, où l'utilisation du crédit à la consommation s'est le plus renforcé ces dernières années en Europe. Ainsi, 62 % des Français et des Portugais expliquent avoir déjà souscrit un prêt de ce type selon l'étude réalisée par Yougov pour Cofidis qui porte sur les habitudes européennes de recours au crédit. C'est moins que les Britanniques avec 67 % mais plus que les Allemands (58 %), les Italiens (53 %) ou les Danois.

Paradoxe danois

Le Danemark est le pays où le crédit à la consommation est le moins répandu en Europe (37 %). L'enquête explique : « Avec un pouvoir d'achat important (PIB/habitant/an : 49.029 dollars), les Danois peuvent financer leurs projets avec leur épargne et émettent moins le besoin de souscrire un crédit à la consommation. Ils sont en effet 72 % à déclarer mettre régulièrement de l'argent de côté et seuls 23 % déclarent que leur situation financière ne leur permet pas de mettre de l'argent de côté ». Paradoxalement, l'encours s'élève à 2.766 euros par habitant et demeure l'un des plus élevés d'Europe.

Au contraire, les pays du Sud de l'Europe ont un penchant pour ce mode de financement : les Italiens (54 %) et les Espagnols (43 %) sont les Européens qui envisagent le plus de recourir au crédit à la consommation pour financer un projet personnel dans le futur ; contre 39 % des Allemands et des Français et 34 % des Britanniques.

Priorité à l'achat d'un véhicule

Si la raison de l'emprunt diffère entre chaque pays, les habitants du Vieux Continent tendent à emprunter pour s'acheter une voiture ou une moto. C'est le cas pour 47 % des emprunteurs français, britanniques (49 %) et allemands (50 %). Ou bien pour payer des travaux d'amélioration et de décoration dans leur logement : 26 % des emprunteurs français et britanniques ou encore 22 % des espagnols.

>> A lire aussi > Budget travaux : comment les Français dépensent-ils ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info