Dormir dans une bulle flottante, la nouvelle idée d'un hôtel Japonais

Maude Sebaihi • 14 Mars 2017 • 11:58

L'hôtel du parc à thème d'Huis Ten Bosch au Japon dévoile son nouveau concept de capsule flottante. Situé dans la ville de Nagasaki (sud du Japon), l'établissement Mizukami proposera dès la fin de l'année deux chambres flottantes sur l'eau pour 282 euros la nuit.

Dormir dans une bulle flottante, la nouvelle idée d'un hôtel JaponaisLa bulle flottante Japonaise

Sujets au mal de mer s'abstenir. Dormir sur la mer pour passer d'une île à une autre, c'est l'idée qu'a eu l'hôtel japonais Mizukami. Un établissement situé dans un parc à thème qui recrée les Pays-Bas et qui porte le nom d'une des résidences royale Néerlandaise Huis Ten Bosh.

Le parc à thème d'Huis Ten Bosh à Nagasaki dans le sud du Japon

Un concept des plus originaux

La capsule flottante proposée par l'hôtel possède un étage avec deux lits doubles ainsi qu'une salle de bains, des toilettes au niveau de la mer. Elle peut accueillir jusqu'à 4 personnes. "La superficie de la chambre est la même que les hôtels ordinaires, 36 à 38 mètres carrés, pour quatre personnes", explique le gérant Hideo Sawada.

Pourquoi avoir eu cette idée ? Pour relier l'hôtel à leur nouvelle Ile de 39.000 mètres carrés, qui abritera bientôt un nouvel hôtel de luxe, tout en permettant aux clients de profiter d'une vue toujours différente. Les chambres flottantes, vogueront librement pendant 6 kilomètres avant d'atteindre leur destination.

Crédits Matome News

Un internaute Japonais a tout de même fait part de ses appréhensions de "se réveiller un matin au large de la Corée du Nord". Pas de risques, rassure l'hôtel, car les chambres seront programmées arriver à bon port.

Avec deux chambres disponibles dès la fin d'année, le parc espère en mettre à flot une vingtaine ou une trentaine dès l'an prochain.

>> A lire aussi : EN IMAGES. Et si vous passiez une nuit à la montagne... dans une bulle ? 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info