Épargne : quelles solutions face à l'inflation ?

La Rédaction • 21 Juin 2022 • 17:10

Selon un sondage mené par Patrimonia et relayé par les Echos, les Français ne comptent pas modifier leur comportement d'épargne malgré la montée de l'inflation. Pourtant, d'autres solutions sont envisagées.

Épargne : quelles solutions face à l'inflation ?

La question du pouvoir d'achat est actuellement sur toutes les lèvres. Elle fut un enjeu majeur des derniers scrutins électoraux et reste la priorité numéro un pour la majorité des Français.

Malheureusement, au sortir de la crise sanitaire, c'est désormais la guerre en Ukraine qui affecte l'ensemble de l'économie mondiale. Pas de quoi se réjouir donc.

Au vu de ce contexte, une étude menée par Patrimonia, le salon des professionnels de la gestion, et relayé par les Echos, s'est intéressé à la gestion de l'épargne par les Français en ces temps troublés. Elle livre quelques enseignements.

Des Français qui s'inquiètent pour l'avenir..

Pour les épargnants Français, la perspective d'une crise économique est de plus en plus présente. Ainsi, beaucoup d'entre eux redoutent de devoir puiser dans leur épargne afin de maintenir leur niveau de vie.

Dans ce sens, près de 9 personnes interrogées sur 10 déclarent que l'inflation est la principale menace qui pourrait mener à cette situation. Les consommateurs craignent notamment une augmentation encore plus importante des prix de l'énergie. Afin de s'en prémunir, ils n'hésitent pas à renforcer leur épargne de précaution comme semble le révéler les derniers indicateurs de l'INSEE.

.. Et qui ont déjà commencé à puiser dans leurs réserves

L'étude révèle d'ailleurs que certains ont déjà commencé à puiser allègrement dans leurs réserves. Ainsi, selon le sondage, 40 % des personnes interrogées indiquent avoir déjà puisé dans leurs économies.

Pour autant, les stratégies ne sont pas toujours identiques. 13% des sondés indiquent avoir pris des précautions. Afin de se prémunir face à une éventuelle crise économique, ils ont placé leurs économies dans des actifs jugés plus sûrs.

 6% ont ainsi pris un rendez-vous pour sécuriser leurs économies quant à l'inverse, 3% préfèrent opter pour des placements risqués afin d'obtenir davantage de bénéfices.

Malgré tout, la majorité des Français sondés (65 %) n'a pas changé ses habitudes de gestion. Même si 47 % à l'intention de faire appel à un gestionnaire de patrimoine ou à un banquier dans le but de sécuriser les actifs.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info