[Étude] Les Français et leur budget mariage

Mickaël Touré • 19 Septembre 2019 • 17:42

Une étude de Sofinco révèle le budget que les Français allouent à leur mariage. Un budget légèrement en baisse, mais qui continue d'être conséquent.

[Étude] Les Français et leur budget mariage

Jurer fidélité éternelle à sa moitié s'avère souvent onéreux. Pour chaque couple, le mariage est un moment inoubliable. Et qui dit moment inoubliable dit bien souvent investissement conséquent. Bien entendu, il existe plusieurs façons de financer son mariage.

Souvent, un couple puisera dans son épargne ou sollicitera un crédit conso pour financer l'évènement. Que l'on souhaite une cérémonie grandiose ou plus intimiste, un crédit mariage permet d'amortir une facture qui se chiffre la plupart du temps en milliers d'euros.

D'ailleurs, combien les Français dépensent-ils, en moyenne, pour leur mariage ? C'est la question que s'est posée Sofinco à travers une étude menée en juin dernier et nommée : « Les Français et leur budget mariage »..

Un budget mariage en léger recul

En 2019, les Français seraient prêts à débourser 8 142 € en moyenne pour leur mariage. Une somme inférieure à l'année dernière (-524 €) et qui retrouve son niveau de 2017 (8 260 €). Les Français inviteraient en moyenne 65 personnes, ce qui représente un budget de 125 € par invité.  

Étude Sofinco - Juin 2019


L'étude précise également que les moins de 35 ans consacrent un budget plus élevé à leur mariage : 9 807 € contre 7 571 € pour les plus de 35 ans. Plus surprenant, les célibataires qui envisagent de se marier un jour seraient prêts à débourser 11 283 € contre 4 287 € pour les personnes divorcées.

Néanmoins, les dépenses engendrées par un mariage restent un frein pour beaucoup de couples. La majorité des Français estiment qu'elles peuvent faire renoncer un couple au mariage (56%, +3 % par rapport à 2018).

L'épargne avant le crédit

En termes de financement, les futurs époux ont souvent recours à l'épargne pour financer la cérémonie (60 % en premier, 83% au total).

Plutôt que de s'endetter auprès d'une banque, ils sont également nombreux à avoir recours à l'aide des parents ou des proches, mais pas toujours dans un premier temps (14% en premier, 59 % au total). Nouvelle tendance à la mode, le recours aux sponsors ou au financement participatif (32 % et 19 %) restent des solutions marginales. Enfin, un tiers des sondés considèrent le crédit comme une possibilité au moment de financer un mariage.

Sans surprise, la réception est le poste de dépense le plus important. 54 % considèrent comme important le repas, le traiteur et la pièce montée et 13% comme important le lieu du mariage/la salle de réception.

Si 11% voient dans les tenues (robe de mariée, costume) un aspect à ne pas négliger, les autres postes de dépenses ne sont cités que dans un second temps : 7 % pour la lune de miel, 4 % pour les alliances, 2 % pour l'animation ou encore 2 % pour les boissons. À noter également que les Français seraient prêts à dépenser 749€ en moyenne pour l'achat de la bague de fiançailles (soit 39 € de plus qu'en 2018).

Des invités plus généreux qu'auparavant

Qui dit mariage, dit bien évidemment cadeaux. À cet égard, 52% des Français choisiraient d'ouvrir une liste en cas de mariage (52%). Le montant moyen de cette liste s'élèverait à 4 204 €, soit une hausse de 65 € par rapport à 2018.

Le montant moyen du cadeau des mariés est lui aussi en hausse puisqu'il s'élève désormais à 170 € soit 18 € de plus qu'il y a un an.

Petit bémol, une majorité de sondés (59 %) reconnaît que les dépenses engendrées par la participation à un mariage peuvent inciter une personne à ne pas se rendre à une cérémonie à laquelle elle est invitée. Là encore, les célibataires envisageant de se marier un jouer donneraient en moyenne 174 € et les personnes mariées 199 € contre 125 € pour les personnes divorcées.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info