[ETUDE] Les stratégies financières des Français

Mickaël Touré • 24 Septembre 2020 • 16:01

Une enquête réalisée par ObSoCo pour Cofidis s'intéresse aux stratégies mises en place pour les Français pour réaliser leurs projets.

[ETUDE] Les stratégies financières des Français

Comment réaliser ses projets lorsque l'on possède une capacité financière limitée ? Une question bien légitime, notamment lorsque l'on traverse une crise économique comme c'est le cas en ce moment.

Afin d'y répondre, ObSoCo a mené une étude pour Cofidis intitulée « Entre vouloir et pouvoir d'achat : les stratégies financières des Français ».

Les Français souhaitent mieux consommer...

Premier enseignement de l'étude : 42 % des Français souhaitent mieux consommer. Parmi ces 42 %, 50 % des 18/24 ans déclarent vouloir améliorer leur consommation, tout comme 41 % d'urbains et 36 % de cadres intermédiaires.

D'ailleurs,79 % des sondés estiment que consommer mieux revient plus cher. Pour les personnes interrogées, consommer mieux signifie avant tout acheter des produits vraiment utiles (28 %), des produits locaux (23 %) et des produits bons pour la santé (21 %).

Dans ce sens, l'étude démontre que les Français recentrent leurs priorités sur l'essentiel. Ils sont 71 % à prioriser l'alimentation, avant la santé (41 %), l'énergie (40 %) et l'aménagement du logement (19 %)

... En se recentrant sur l'essentiel

Autre enseignement : les effets de la crise sont bien réels sur les consommateurs. 38 % des Français déclarent que la crise sanitaire a été à l'origine d'une baisse de revenus.

Ainsi, 6 Français sur 10 aspirant à « consommer mieux » ont le sentiment de se restreindre sur des postes de dépenses nécessaires ou essentiels.

Des stratégies entre rationalité et ambition

Afin d'améliorer leur quotidien, les Français cherchent donc des moyens de limiter leurs dépenses tout en menant à bien leurs projets.

En matière d'alimentation, 80 % des sondés déclarent, par exemple, éviter les grandes marques et 79 % privilégient les aliments peu chers. De même 64 % des sondés n'achètent pas de médicaments sans ordonnance et 54 % renoncent à des consultations non prises en charge.

En matière financière, les Français restent très pragmatiques. Ils sont 35 % à piocher dans leur épargne pour les frais de santé, tandis que 38 % des personnes interrogées se constituent une épargne dédiée pour l'aménagement du logement ou le remplacement de l'électroménager. Enfin 28 % des personnes qui ont recours au crédit à la consommation l'utilisent pour l'achat d'un nouveau véhicule.

D'ailleurs, le crédit à consommation est avant tout considéré comme un outil pour les dépenses conséquentes. 19 % des Français comptent l'utiliser pour au moins un projet qu'ils souhaitent réaliser. Cela concerne en particulier les personnes souvent à découvert en fin de mois (29%) et les moins de 45 ans (26 %)

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info