EN IMAGES. 22 projets pour "Réinventer Paris"

Marie Nahmias • 04 Février 2016 • 09:32

Anne Hidalgo, la maire de Paris, a dévoilé mercredi 3 février les 22 gagnants du concours "Réinventer Paris". Les projets, tous plus originaux les uns que les autres, ont une vocation sociale, culturelle ou écologique.

EN IMAGES. 22 projets pour "Réinventer Paris""Mille arbres", boulevard Pershing, 17e arrondissement. Crédit Photo : OGIC et la Compagnie de Phalsbourg-DR

Le défi est de taille, réhabiliter 22 sites parisiens qui n'étaient, jusqu'ici, pas mis en valeur. Lancé il y a plus d'un an par Jean Louis Missika, directeur de l'urbanisme de la ville de Paris, le concours "Réinventer Paris" connait désormais ses lauréats. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a dévoilé mercredi 3 février les 22 idées qui ont retenu l'attention des jurys.

Au départ, 372 projets urbains étaient en compétition, réunissant aussi bien les idées d'équipes d'architectes, de paysagistes et d'investisseurs. Parmi les sites que la capitale souhaite "réinventer" on retrouve des gares routières, des friches industrielles ou encore d'anciens bureaux.

Tous ces projets prévoient la création de 1341 logements, dont la moitié qui devrait être des logements sociaux. Mais ce n'est pas tout car dessiner un nouveau visage à la capitale devrait aussi engranger d'importantes retombées économiques. Ainsi, il est prévu que 2000 emplois par an soient créés, et ce, pendant près de trois ans.

>>Lire aussi : Urbanisme : Paris, Rouen et le Havre veulent réineventer la Seine

En images, les 22 projets qui changeront le visage de Paris

"Le Relais Italie", rue Albert Bayet dans le 13e arrondissement

Crédit photo : Pablo Katz Architecture

Ce bâtiment de 1230 m² abritait jusqu'en 2014 le conservatoire Maurice Ravel. Pablo Katz Architecture, projet lauréat, prévoit de conserver la partie saine du bâtiment et d'accueillir, une résidence étudiante, un espace de coworking, une terrasse végétalisée suspendue...

 

"Bains-douche&Co", rue Castagnary dans le 15e arrondissement

Crédit photo : RED

Avec le projet Bains-douche&Co, l'agence Red prévoit de réhabiliter un bâtiment des années 1930, fermé depuis 2011. Alors qu'il accueillait des bains-douches, l'espace sera désormais dédié au coworking.

 

"NOC 42", boulevard Bessières dans le 17e arrondissement

Crédit photo : AR architectures

 

Tout en s'appuyant à l'édifice déjà existant, composé de 244 logements,  les concepteurs du projet intègreront des terrasses partagées avec les bâtiments des environs.

 

"Le Philantro-Lab", rue de la Bûcherie dans le 5e arrondissement

Crédit photo : Agence Perrot & Richard 

Bâti vers 1475, ce bâtiment hébergeait la faculté de médecine. Une fois transformé, l'édifice alliera une architecture moderne et ancienne et sera selon les concepteurs du projet un "incubateur tourné vers la philantropie".

 

"L'Auberge Buzenval", rue de Buzenval dans le 20e arrondissement

Crédit photo : Studios d'architecture Ory et Associés

 

142 lits pour les voyageurs sont prévus sur cette parcelle actuellement nue. Ory et associés, projet lauréat,  souhaite également créer  un espace modulable pour du coworking ou encore  des répétitions de groupes de musique.

 

"Stream Building", avenue de la Porte de Clichy dans le 17e arrondissement

Crédit photo : PCA – Philippe Chiambaretta Architecte

Le terrain est provisoirement un terminal de bus. Le "Stream Building" qui prendra sa place "se conçoit comme l'immeuble du futur", rapporte la mairie de Paris. Il accueillera des bureaux et un potager sur sa toiture.

 

"Collectif Coulanges", rue des Francs-Bourgeois dans le 4e arrondissement

Crédit photo : Sahuc & Katchoura et François-DR

Cet ancien hôtel particulier aujourd'hui occupé par la Maison de l'Europe accueillera après sa transformation un centre créatif et culturel.

 

"Edison Lite", rue Edison dans le 13e arrondissement

Crédit photo : Manuelle Gautrand Architecture

 

Il s'agit actuellement d'une parcelle nue mais les concepteurs du projet ont décidé de faire de ce futur bâtiment "un élément fédérateur". Ainsi,"30% des surfaces habitables seront des espaces de vie partagés", explique la municipalité dans un communiqué.

 

"La Fabrique de la danse", avenue Gambetta dans le 20e arrondissement

Crédit photo : Secousses atelier d'architecture

Le site construit en 1958 ne répond plus aux normes actuelles de sécurité. L'Atelier Secousses, en charge du projet, transformera ce bâtiment en un centre dédié aux arts vivants.

 

"Italik", avenue d'Italie dans le 13e arrondissement

Crédit photo : L35 Architectos

L35 Architeos prévoit de faire de cet espace public libre, un aménagement de 7000 m². Ce projet a été pensé "en collaboration avec les riverains".

 

"Réalimenter Masséna", rue Regnault dans le 13e arrondissement

 Crédit photo : DGT (Dorell.Ghotmeh.Tane / Architects)

L'ancienne gare Masséna sera métamorphose en un lieu dédié aux échanges directs dans le secteur de l'alimentation, où producteurs et consommateurs pourront mieux échanger.

 

"Mixité Capitale", boulevard Morland dans 4e arrondissement

 Crédit photo : David Chipperfield Architects

 

C'est le plus grand projet en termes de superficie. Le bâtiment de 40.000m² est aujourd'hui occupé par la mairie de Paris. Les concepteurs du projet "Mixité Capitale", lauréats du concours, se chargeront de transformer les lieux. Ils ont imaginé "faire de Morland un bâtiment de son temps et le symbole d'une véritable philosophie d'ouverture", rapporte la mairie de Paris.

 

"Tranches de vie", rue Ordener dans le 18e arrondissement

Crédit photo : Hubert & Roy Architectes Associés, Olivier Donnet (perspectiviste)

Les Parisiens verront s'édifier sur cette parcelle de 1800m², anciennement occupée par la SNCF,  un bâtiment abritant des logements et une crèche de 40 places.

 

"La ferme du rail", rue de l'Ourcq dans le 19e arrondissement

Crédit photo : Corentin Perrichot

 

Pour réinventer cette parcelle, les concepteurs du projet "La ferme du rail", ont décidé de créer un lieu  dédié à "l'insertion des personnes précarisées au tissu social du quartier".

 

"In Vivo", rue Jean-Antoine de Baïf dans le 13e arrondissement

Crédit photo : Xtu Architectes

Le projet "In Vivo" comprendra trois bâtiments. Chacun d'entre eux aura un domaine spécifique, à savoir logement, recherche et échanges.

 

"Mille arbres", boulevard Pershing dans le 17e arrondissement

Crédit Photo : OGIC et la Compagnie de Phalsbourg-DR

Le projet "Mille arbres", comme son nom l'indique, prévoit de planter mille arbres sur un « navire » architectural. Ce projet devrait remplacer l'actuelle gare routière des bus qui assurent la liaison avec l'aéroport de Beauvais. Cette verdure devrait constituer un "rempart contre la pollution". "Nous aimons l'idée de transformer ce lieu sur le périphérique, symbole de tous les clivages entre Paris et sa banlieue en un lieu symbole du vivre-ensemble dans le Grand Paris", explique Philippe Journo, président de la compagnie Phalsbourg en charge du projet.

 

"La serre habitée", rue Piat dans le 20e arrondissment

Crédit photo :VSA – Vincent Saulier Architecte

En plein quartier de Belleville, ce terrain, encore nu, devrait bientôt accueillir 24 étudiants en architecture.

 

"Pichet NLA", rue Pitet dans le 17e arrondissement

Crédit photo : Pichet-NLA

Une fois réaménagé, cet ensemble immobilier regroupera 76 logements. Les bâtiment deviendront plus verts et seront élaborés sous la forme de "jardins habités".

 

"Node", rue Sainte-Hélène dans le 13e arrondissement

Crédit photo : Compagnie de Phalsbourg

Cette ancienne parcelle du domaine public, laissera place à un funérarium et à une plateforme de logistique urbaine.

 

"Etoile Voltaire", avenue Parmentier dans le 11e arrondissement

Crédit photo : Plasticine – Olivier Palatre Architectes

Actuellement, le bâtiment est occupé par un collectif d'artistes. Les concepteurs d'"Etoile Voltaire" projettent d'y construire plusieurs salles de cinéma.

 

"La Ville multi-strate", Ternes dans le 17e arrondissement

Crédit photo : Bnp Paribas Real Estate / Jacques Ferrier Architectures / Chartier Dalix Architectes / SLA Paysagistes / Splann (Projet/Document non contractuel)

Ce projet, jouissant d'une structure en bois et d'une toiture végétalisée, enjambe le périphérique. Il accueillera aussi bien des logements que des bureaux ou des commerces.

 

"L'Ilot fertile", rue d'Aubervillier dans le 19e

Crédit photo : TVK

Sur ce site, un quartier tout entier va être créé et pas n'importe lequel puisqu'il va s'agir du premier "zéro carbone".

>>Lire aussi : Les berges de la rive droite deviendront piétonnes dès l'été 2016

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info