Immobilier de montagne : quelles sont les stations les plus dynamiques ?

Hugo Abadie • 24 Janvier 2017 • 16:03

Selon la dernière note de conjoncture des Notaires de France, les prix de l'immobilier dans les stations de montagne varient fortement selon les stations qui ne bénéficient pas toutes des mêmes conditions météo.

Immobilier de montagne : quelles sont les stations les plus dynamiques ?Les stations de montagne ne sont pas toutes logées à la même enseigne

Malgré un contexte national très favorable, le marché des appartements anciens est resté très contrasté dans les différentes stations de ski de Savoie et de Haute-Savoie en 2016. D'après la note de conjoncture publiée le 23 janvier par les Notaires de France, près de la moitié des stations ont augmenté leur prix entre le 30 septembre 2015 et le 30 septembre 2016.

Un large éventail de prix

Selon leur réputation respective, les stations de sports d'hiver enregistrent des résultats bien distincts les unes des autres. D'après les Notaires de France, les stations des 3 Vallées (Courchevel, Méribel et Les Menuires / Val Thorens) et de Skipass-Mont-Blanc (Les Houches et Chamonix-Mont-Blanc) sont les stations qui enregistrent les plus fortes hausses. À l'inverse, un tiers des stations ont vu leur prix chuter notamment à Tignes-le-Lac (-5,8 %), à La Clusaz (-2,4 %), au Grand-Bornand (-5,6 %) et aux Gets (-7,3 %).

Les conditions météo creusent les fossés

Pour justifier les différences de trajectoire des prix entre les stations, les Notaires de France notent l'écart qui ne cesse de s'accentuer entre les stations basses en altitude qui, chaque année, manquent de neige et les stations de haute altitude qui enregistrent "des taux de remplissage record dès la semaine du Nouvel An et tout au long de la saison d'hiver." La note de conjoncture précise également que "ce fort taux de remplissage offre de fait un bon rendement locatif, très attrayant pour les investisseurs, et peut expliquer la tendance à la hausse des prix."

Les nouvelles infrastructures dans la station de Tignes et la montée en gamme du parc immobilier dans les stations de Val Thorens ou des Menuires renforcent leur attractivité et participent aussi à la hausse des prix.  

1 investisseur sur 5 non-résident

Le marché de l'immobilier de montagne a attiré cette année près de 18 % d'investisseurs non-résident, proportion stable sur un an, mais parmi les plus importantes de France, précisent les Notaires de France. Ce sont les Anglais qui investissent le plus dans ces stations (45 %) bien devant les Français (15 %), les Belges (12 %) et les Suisses (6 %). 

>> A lire aussi : immobilier ancien : les taux bas profitent au marché en 2016

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info