Issy-les-Moulineaux : une nouvelle résidence en bois massif prend forme

Marie Nahmias • 29 Septembre 2016 • 15:04

Baptisée "Epicea", ce programme de 23 logements à Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine, avance à grands pas. Bientôt, les acquéreurs pourront investir leur logement à très basse empreinte carbone.

Issy-les-Moulineaux : une nouvelle résidence en bois massif prend formeLa construction de la résidence "Epicea" a commencé en avril dernier. Crédit Photo : Woodeum.

Les 23 logements seront livrés à leur propriétaire début décembre. Neuf mois seulement auront été nécessaires à la construction de cette résidence de 1.440 m². Un petit exploit rendu possible par le matériau utilisé : du bois massif. "Cette opération a été un vrai succès commercial. Les acquéreurs ont bien pris conscience des avantages de la construction en bois massif, que ce soit du point de vue des performances thermiques et écologiques du bâtiment, ou de l'accélération du temps de construction, qui permet un emménagement plus rapide", explique Philippe Zivkovic, Président directeur général du promoteur Woodeum, dans un communiqué.

Le bois massif CLT (Cross Laminated Timber) est un matériau biosourcé et recyclable, qui a la spécificité de stocker le carbone au lieu de l'émettre. "Cet immeuble va stocker 438 tonnes de CO2, soit l'équivalent des émissions de carbone générées par les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire de cet immeuble pendant 110 ans", soutient Woodeum.

Pour tenir debout, l'édifice repose toutefois sur des dizaines de pieux en béton de 13 mètres de hauteur. Le premier niveau, qui accueillera des locaux techniques, a également été réalisé avec du béton.

Moins de nuisances pendant les travaux

Réalisé à proximité d'une école, sur un terrain délaissé par le groupe scolaire, le programme "s'est construit sans nuisance grâce à l'usage du bois massif CLT", rapporte Julien Pemezec, Directeur Général Résidentiel de Woodeum.

Grâce à l'assemblage de ces panneaux préfabriqués, Woodeum affirme, en effet, "avoir divisé par deux" la durée du chantier, selon des propos rapporté par Le Parisien. Le passage des camions serait, quant à lui, "6 à 8 fois" moins importants que durant des travaux classiques. Au total, seulement 14 camions ont été affrétés, pour transporter 490 m3 de bois.

Il aura fallu seulement trente jours pour réaliser le gros oeuvre de cette opération, qui sera construite en neuf mois

Julien Pemezec, Directeur Général Résidentiel de Woodeum

5.700 euros le m²

Côté prix, les logements, qui ont tous trouvé preneur, ont été vendus 5.700 euros le m², soit 20% de moins que ce qui est habituellement pratiqué dans les chantiers du neuf, d'après Woodeum. Les appartements ont été proposés en priorité aux primos-accédants de la commune. "Il était primordial que les familles de la commune puissent accéder à la propriété dans un quartier très attractif" explique André Santini, cité par Le Parisien.

"Epicea" n'est pas un coup d'essai pour le promoteur, qui  livrera dans quelques semaines 140 logements à Ris-Orangis. Par ailleurs, Woodeum démarrera prochainement deux nouveaux chantiers, à Saint-Ouen (48 logements) et à Gentilly (240 chambres).

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info