Le Livret A boudé en mai

Johan Garcia • 24 Juin 2014 • 09:16

Les sommes déposées sur le Livret A sont passées dans le rouge en mai, selon les chiffres de la Caisse des dépôts. Les Français ont retiré plus d'argent qu'ils n'en ont épargné sur ce Livret. Une situation qui profite aux autres placements plus rémunérateurs mais souvent plus contraignants.

Le Livret A boudé en maiLe Livret A n'attire plus

Le Livret A n'attire plus les Français. Les sommes déposées sur ce placement pourtant très populaire ont été inférieures aux retraits, de 90 millions d'euros en mai 2014, selon les chiffres publiés lundi 23 juin par la Caisse des dépöts et consignation (CDC).

Livret A et LDD en chute

Sur les cinq premiers mois de l'année cumulés, le Livret A a généré une collecte nette de 2,41 milliards d'euros, contre 14,88 milliards au cours de la même période 2013. Il y a un an, le Livret avait ainsi bénéficié du relèvement de son plafond.

Le Livret de développement durable (LDD), lui aussi rémunéré à 1,25%, a pour sa part connu une collecte négative de 10 millions d'euros en mai. Au total, les sommes placées sur ces deux livrets atteignaient fin mai 371 milliards d'euros.

Vers une baisse du taux de rémunération du Livret A ?

Ces résultats négatifs font suite à deux mois de collecte positive, alors que se profile une baisse du taux de rémunération en juillet.

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, annonçait il y a quinze jours que le taux du livret A serait abaissé en juillet si l'inflation maintenait sa tendance actuelle. « »Le taux du livret A devrait baisser un peu et ce sera une bonne chose pour la relance de l'économie et pour la création d'emplois , avait-il assuré.

Les autres placements ont la cote

Si les retraits ont été supérieurs en mai, il faut toutefois rappeler que depuis le début de l'année, les sommes déposées sur ce livret restent largement supérieures aux retraits. Malgré ces chiffres négatifs, il ne faut pas conclure trop rapidement que les Français consomment plus.

Depuis début 2014, les épargnants ont mis de cöté 23,5 milliards d'euros sur les supports d'épargne les plus courants. Or, le Livret A et le LDD ne représentent que 16% de ces nouvelles sommes.

Entre janvier et avril, les livrets bancaires fiscalisés ont ainsi, pour leur part, attiré plus 6,8 milliards d'euros d'épargne, quasiment le double des collectes totales depuis 5 mois pour le Livret A et le LDD. Des chiffres qui tranchent donc avec ceux des deux livrets.

Du cöté des placements bloqués, mais plus rémunérateurs, l'assurance-vie a même collecté 8,2 milliards d'euros sur 4 mois, le PEL 4,3 milliards d'euros, sur cette même période.
 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info