Livrets d'épargne : les nouveaux taux en vigueur au 1er août

Johan Garcia • 16 Juillet 2014 • 16:10

1% de rémunération sur le Livret A dès le 1er août. Avec l'abaissement de ce taux, de nombreux autres livrets d'épargne voient leur rémunération mécaniquement diminuer. Qu'en est-il donc des LDD, livrets Bleus, LEP, PEL et CEL.

Livrets d'épargne : les nouveaux taux en vigueur au 1er aoûtLa rémunération du Livret A tombe à 1%

De 1,25% à 1%. Les 63 millions de Livrets A n'auront donc pas évité cette nouvelle baisse. Le taux de rémunération du livret préféré des Français atteint son plus bas historique depuis sa création. Un niveau qui aurait même pu être encore inférieur et atteindre 0,5% ou 0,75%, selon les souhaits de la Banque de France et de son gouverneur.

Avec l'abaissement de ce taux, de nombreux livrets qui sont directement indexés sur le Livret A vont aussi connaître une baisse de leur rémunération. Une mauvaise nouvelle donc, pas sans conséquences pour les épargnants.

Le LEP à 1,50%

Parmi ces solutions d'épargne, les intérêts des Livrets de développement durable (LDD), des Livrets d'épargne populaire (LEP), des Livrets Bleus mais aussi les comptes épargne logement (CEL) sont directement indexés sur celui du Livret A.

Première nouvelle, les revenus générés par les Livrets d'épargne populaire, principalement destinés aux ménages avec des revenus modestes vont tomber à 1,50%, contre 1,75% actuellement. En effet selon une réglementation de juillet 2008, « le taux des comptes sur livret d'épargne populaire est égal à celui des Livrets A majoré de un demi ».

Livrets Bleus et LDD à 1%

Mauvaise nouvelle également pour les épargnants qui possèdent un Livret Bleu. Il fallait s'y attendre puisque le Livret Bleu n'est qu'un homologue du Livret A, distribué par le Crédit Mutuel. Son taux de rémunération chutera donc également à 1%, comme le Livret A.

Même baisse pour le Livret de Développement Durable (ex-Codevi), qui permet de participer au développement économique des PME françaises et de contribuer au financement des prêts accordés aux particuliers pour les travaux d'économie d'énergie. Selon la réglementation en vigueur, le rendement de ce livret doit être identique au taux du Livret A.

L'épargne logement

Nombreux sont les Français à posséder un Plan épargne logement (PEL) ou un Compte épargne logement (CEL). Ils peuvent se rassurer puisque les rendements de ces deux solutions d'épargne ne bougent pas. Même si le taux de rémunération du CEL est indexé sur celui du Livret A, la formule de calcul en vigueur qui le fixe n'entraine pas, cette fois-ci en tout cas, de baisse de son taux. Un taux qui reste donc maintenu à 0,75%.

Cöté PEL, les épargnants qui espèrent acquérir un bien immobilier peuvent se rassurer. Le Plan d'épargne n'est simplement pas indexé sur le taux de rémunération du Livret A. Son taux restera donc fixé à 2,50% pour les nouveaux souscripteurs de PEL, et au taux en vigueur lors de l'ouverture de son compte pour les épargnants qui en possède déjà un.
 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info