Luvo, un robot-conseiller au service de la banque RBS

Hugo Eugene • 04 Mars 2016 • 15:49

La banque britannique RBS va devenir le premier établissement à se tourner vers l'intelligence artificielle. Celle-ci prendra l'apparence d'un conseiller virtuel pouvant répondre à certaines questions sur un chat mobile ou en ligne.

Luvo, un robot-conseiller au service de la banque RBSLuvo pourra répondre à certaines interrogations des clients de la banque RBS

Un robot qui pourra répondre aux questions des clients. D'ici la fin de l'année et après une phase pilote menée auprès de 1.200 employés, la Banque Royale d'Ecosse (RBS) a l'intention de devenir le premier établissement à se tourner vers l'intelligence artificielle. Son robot-conseiller "Luvo" pourra ainsi guider les humains en cas de perte d'une carte bancaire ou l'oubli d'un mot de passe rapporte le Financial Times.

"Une vraie chaleur humaine"

Prenant la forme d'un assistant virtuel dans une application mobile ou en ligne, ce service s'approchera de Siri, celui disponible sur les iPhone. Il ne sera donc pas possible d'interagir avec un droide 100% autonome mais Luvo a "une vraie chaleur humaine", précise la banque, "ce qui rend plus simple l'interaction". Le service ne sera pas non plus totalement déshumanisé puisque si le robot ne parvient pas à répondre à la question posée, il passe le relai à un employé RBS.

Cette innovation intervient dans la tendance qu'ont les banques à vouloir réduire les coûts tout en élargissant leur palette de services face à la concurrence des banques en ligne. Celles-ci peuvent se traduire par des agrégateurs de comptes, la gestion de budget ou des alertes SMS. 

>> Lire aussi : Faites gérer vos placements par un robot-conseiller dès 1 000 euros

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info