Mobilité bancaire : premier contentieux entre LCL et Boursorama Banque

Hugo Abadie • 22 Février 2017 • 12:24

Selon une information du quotidien Le Monde, la banque traditionnelle LCL aurait réceptionné un nombre anormalement élevé de demandes de mobilité bancaire de la part de la banque en ligne Boursorama Banque, filière de la Société Générale.

Mobilité bancaire : premier contentieux entre LCL et Boursorama BanqueLCL reproche à Boursorama de leur demander une liste exhaustive de toutes les opérations bancaires de leurs clients

La compétition est en marche ! Moins de deux semaines après le lancement de la loi Macron facilitant la mobilité bancaire, les premières tensions apparaissent entre les établissements traditionnels et les acteurs en ligne. LCL aurait, selon Le Monde, " constaté des volumes de mandats en provenance de Boursorama supérieurs à leur poids naturel sur le marché. " Après avoir contacté ses clients, la banque originaire de Lyon se serait rendue compte qu'ils ne souhaitaient, en réalité, transférer que certaines opérations chez la filiale mobile de la Société Générale.

Une procédure légale

 " Ceux qui ouvrent un compte chez nous peuvent choisir de transférer la domiciliation d'un seul prélèvement ou bien toutes leurs opérations, mais dans les deux cas nous demandons à leur ancien [établissement] de nous transmettre la liste de toutes leurs opérations sur les treize derniers mois, et il revient aux clients de cocher celles qu'ils veulent rapatrier, " s'est justifiée la banque en ligne au journal Le Monde.

Si l'ancien Crédit Lyonnais a lancé une procédure d'examination des demandes de mobilité, les démarches effectuées par Boursorama ne semblent pourtant, en aucun cas, enfreindre la nouvelle réglementation encadrée par la Fédération Bancaire Française.

Vers une digitalisation des offres bancaires

Si ce nouveau dispositif régulant la mobilité bancaire ne concerne que les comptes courants, les enjeux commerciaux sont conséquents. Les jeunes clients sont, en effet, de plus en plus nombreux à se tourner vers les banques en ligne qui mettent en avant leurs avantages (frais bancaires moins importants, démarches automatisées...) et qui savent séduire les prospects grâce à des offres promotionnelles toujours plus alléchantes.

En réaction à ce nombre inattendu de demandes, LCL a décidé d'envoyer dans l'ensemble de ses agences un " argumentaire Boursorama " pour dissuader ses clients de changer de banque. Cette démarche est révélatrice de la méfiance de la banque traditionnelle vis-à-vis des acteurs en ligne.

A l'image du groupe BPCE (maison mère de la banque Populaire et de la Caisse d'Epargne) qui vient de fermer 400 agences et qui prévoit de lancer sa banque 100% mobile en 2017, les banques traditionnelles n'ont, aujourd'hui, par d'autre choix que de se tourner vers le digital pour rester attractives.

>> A lire aussi : Mobilité bancaire : " Les clients seront acteurs et décideurs "

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info