Mobilité bancaire : les Français profiteront-ils des avantages de la loi Macron ?

Hugo Abadie • 31 Janvier 2017 • 17:13

À moins d'une semaine de l'entrée en vigueur de la loi Macron simplifiant la mobilité bancaire, seulement 4 % des Français envisagent très certainement de changer d'établissement financier selon une étude réalisée par Next Content.

Mobilité bancaire : les Français profiteront-ils des avantages de la loi Macron ?La loi Macron simplifiera les démarches pour changer de banque

Seulement un Français sur quatre a changé de banque ces 5 dernières années. C'est le constat de l'étude réalisée par la société d'étude NextContent pour SAB et CGI. Alors que le 6 février prochain les Français pourront changer de banque sans contrainte administrative grâce à la loi Macron, 62 % des sondés seraient prêts à sauter le pas en cas d'augmentation des frais appliqués par leur partenaire.

Les clients fidèles à leurs banques

Après l'étude réalisée par OpinionWay pour Boursorama Banque, l'enquête menée par Next Content est une fois de plus révélatrice de la fidélité des clients envers leur établissement bancaire. Ainsi, un Français sur trois déclare avoir changé de banque il y a plus de cinq ans alors que 42 % des personnes interrogées n'ont tout simplement jamais quitté leur partenaire principal.

Les jeunes (moins de 25 ans) renforcent la faible mobilité bancaire puisqu'ils sont près de 57 % à n'avoir jamais changé de banque. A contrario, 30 % des personnes disposants de hauts revenus (plus de 6.000 euros nets par foyer) déclarent avoir changé de banque principale au moins une fois au cours de ces cinq dernières années.

De nouvelles offres promotionnelles pour séduire les clients

Parmi les clients qui ont pris connaissance du dispositif prévu par la loi Macron, simplement 17 % seraient plus déterminés à changer de banque selon les résultats de l'étude. 31 % d'entre eux profiteront de ce dispositif pour renégocier leurs contrats alors que 42 % des personnes interrogées ne changeront pas de comportement malgré une mobilité simplifiée.

Si la majeure partie des Français fait pleinement confiance à leur banque, leur comportement pourrait être influencé dans certaines conditions. Une offre promotionnelle pourrait inciter 32 % des clients à changer d'établissement. 28 % des Français seraient également susceptibles de remettre en cause leur contrat si une banque venait à mettre en place de nouveaux services internet ou mobile gratuits.

>> A lire aussi : Axa Banque réfléchit à supprimer son offre "Soon" pour tirer profit de la loi Macron

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X