Néobanque : que vaut l'offre Anytime ?

Etienne Nicolas • 09 Mai 2018 • 14:37

Créée en 2012, cette banque digitale propose un bouquet de services financiers alléchant sur le papier. Un nombre grandissant de critiques qui émanent sur les forums de consommateurs apportent cependant une part d'ombre sur leur offre bancaire.

Néobanque : que vaut l'offre Anytime ?

Le concept de base est simple : permettre aux enfants d'apprendre à gérer un budget. Anytime élargit son éventail et propose désormais l'ouverture de comptes courants pour particuliers et professionnels. La FinTech ne se définit pas comme un remplaçant mais comme un complément des banques traditionnelles.

L'inscription se déroule sur leur site et se réalise en quelques clics. Pas besoin de montrer de documents, à moins de déposer 2.500 € sur le compte ; auquel cas il est nécessaire de présenter une carte d'identité et un justificatif de domicile.

Au premier abord, le « compte carte » - il ne s'agit pas d'un compte bancaire – paraît peu coûteux. Il est possible de résilier à tout moment et sans frais, pas de ressources minimales nécessaires, même les personnes interdites bancaires peuvent souscrire à l'offre.

Malgré ça, quelques points d'ombres subsistent : la carte MasterCard délivrée n'est pas compatible avec le paiement 3D Secure (lien). A l'instar des cartes à contrôle de solde, elle ne fonctionne pas avec les terminaux portatifs. Pour obtenir cette fonctionnalité, il faut approvisionner la carte d'un montant de 150 € pour les automates.

Une ribambelle de surcoûts

Il faut compter 174 € par an pour les frais de gestion ou 114 € si la somme est réglée en une fois. Pour les entreprises, la formule coûte 9,5 € par mois avec la possibilité d'acheter un terminal de paiement en plus pour 79 euros ; à noter une commission de 1,7 % pour les transactions utilisant le terminal. Il faudra payer 2,25 € pour chaque retrait effectué tout en pouvant retirer un maximum de 300 € – chaque virement coûte 0,30 €. Si une transaction est refusée lors d'un paiement par carte, cela coûtera 0,50 €. Toutefois, les virements bancaires et les dépôts de chèques sont gratuits.

Ses principaux concurrents, tels que Nickel ou Revolut, exercent des prix moins élevés. Afin de faire un récapitulatif, voici un tableau comparant certains coûts de différentes néobanques.

« Horrible ! »

En revanche, la grogne de certains usagers ne réside pas dans la tarification mais dans un service défaillant. Argent disparu, service client dit « fantôme », les critiques sont sévères et nombreuses. Sur le site de 60 Millions de consommateurs, on peut lire : « Horrible ! [...] Je vais déposer plainte sous peu », ou encore : « Anytime est une néo-banque à éviter absolument. [...] Pour l'ouvrir, il faut verser 114 €. Puis vous recevez un mail comme quoi votre compte est soldé ».

Certains internautes, plus mesurés, expliquent sur capitaine-banque.com : « qu'ils compliquent les choses et jouent sur les mots pour gagner du temps en trésorerie. Achetez la carte Anytime et c'est un parcours du combattant pour avoir une prestation normale... A fuir ! »

En somme, Anytime se distingue de ses principaux concurrents sur le marché des néobanques par une offre destinée aux particuliers comme aux professionnels. Cependant, ses coûts au-dessus de la moyenne restent un point d'ombre pour de nombreux consommateurs qui ont fait face à de mauvaises surprises.

>> A lire aussi > Plus de la moitié des Français sont attirés par les banques en ligne

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X