Paiement en ligne: Natixis veut devenir l'un des leaders européens

Jacques-Olivier Busi • 09 Novembre 2016 • 15:21

Natixis a annoncé mardi son projet d'acquisition de Payplug, un système de paiement par carte bancaire pour professionnels, sans terminal. La banque devient ainsi le pôle paiement de BPCE en rachetant également S-Money et les filiales du groupe, afin de devenir l'un des leaders du marché européen.

Paiement en ligne: Natixis veut devenir l'un des leaders européensNatixis a annoncé, mardi, le début des négociations avec les actionnaires de Payplug afin d'obtenir son acquisition. Crédits photo: wikicommons

"Accélérer l'émergence d'un leader européen du paiement en ligne". C'est avec cet ambition que Natixis a annoncé, mardi, le début des négociations avec les actionnaires de Payplug afin d'obtenir son acquisition. Il s'agit d'une prise de participation majoritaire où les fondateurs de la start-up conserveraient une partie du capital mais aussi la direction opérationnelle. Cette acquisition s'accompagnerait également d'un "investissement de 7 millions d'euros pour accélérer le développement de Payplug en Europe", précise le communiqué.

Une solution de paiement sans terminal, dédiée aux professionnels

Créée en 2012 et forte de ses 25 salariés, cette start-up propose un service de paiement en ligne et sur mobile par carte bancaire, à destination des commerçants, microentreprises et indépendants. Elle permet d'effectuer des transactions sans la présence d'un terminal bancaire classique. Les professionnels doivent alors s'inscrire sur le site internet (payplug.com) et envoyer une demande de paiement au client par SMS ou email. Le client n'a alors plus qu'à payer avec sa carte bancaire en remplissant un formulaire sécurisé.

Les professionnels peuvent alors transférer la somme d'argent vers le compte bancaire de son entreprise. Payplug propose également "une gamme d'outils permettant d'augmenter les ventes en ligne" tout en assurant une sécurité dans toutes les transactions effectuées. Aujourd'hui, la start-up vient de se lancer en Espagne et en Italie et a obtenu un agrément d'établissement de paiement européen auprès de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

"La volonté de Natixis de compter parmi les acteurs importants" du paiement en Europe

Le groupe BPCE acquiert ici une nouvelle start-up, après avoir racheté directement lepotcommun.fr, Depopass et E-Cotiz. Ces acquisitions reflètent la nouvelle stratégie du groupe BPCE et de Natixis, qui consiste à "renforcer son offre sur les métiers d'acceptation du paiement en ligne". Natixis va même devenir le nouveau "Pôle Paiement" chez BPCE, après avoir débuté un processus d'acquisition auprès de ce dernier de S-Money et des autres filiales citées précédemment.

Ce projet d'acquisition illustre la volonté de Natixis de compter parmi les acteurs importants de ce domaine stratégique, en pleine transformation et en croissance.

Laurent Mignon, directeur général de Natixis

Dans cette nouvelle structure, la banque et son bras armé, Natixis Payment Solutions, va désormais regrouper l'ensemble des activités de paiement du groupe BPCE. Il est précisé que ces opérations illustrent "la forte volonté du groupe BPCE et de Natixis d'investir significativement dans ce domaine en pleine transformation et en particulier d'être le partenaire de fintechs innovantes".

>> A lire également : Natixis et La Banque Postale rapprochent leurs gestionnaires d'actifs immobiliers

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info