Surendettement : une baisse notable en 2020

Mickaël Touré • 13 Janvier 2021 • 14:29

Selon le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau, le nombre de dossiers de surendettement a nettement diminué en 2020.

Surendettement : une baisse notable en 2020

En ces temps de crise, les bonnes nouvelles sont rares. Pourtant, malgré ces temps troublés, il reste encore quelques motifs de satisfaction. La preuve : selon François Villeroy de Galhau, le nombre de dossiers de surendettement remonté jusqu'à la Banque de France a fortement diminué en 2020, même s'il est légèrement remonté en fin d'année.

-24 % par rapport à 2019

« Sur l'ensemble de l'année 2020, nous avons vu arriver à la Banque de France 108 000 dossiers de surendettement, c'est 24 % de moins qu'en 2019 », a ainsi affirmé le gouverneur devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

Pour la Banque de France, les deux périodes de confinement ont pu jouer dans cet état de fait, notamment le premier : « Nous avons constaté un grand creux de dépôts de dossier au printemps de l'année dernière, lié au confinement. Nous sommes depuis revenus à peu près au niveau de 2019, nous étions même en décembre un peu au-dessus, mais nous n'avons pas constaté d'effet de rattrapage (...) des dossiers qui n'avaient pas été déposés au printemps », précise François Villeroy de Galhau.

Une vigilance accrue

Malgré la bonne nouvelle, la Banque de France entend bien rester particulièrement vigilante, notamment en raison de la crise sanitaire. Le gouverneur affirme donc que les services de la Banque de France restent « extrêmement mobilisés, extrêmement attentifs » à l'évolution de la situation.

Alors que des ménages pourraient seulement subir le contre-coup de la crise, le gouverneur précise tout de même que, pour le moment, il n'existe pas « d'alerte particulièrement forte ». Selon l'INSEE, cela pourrait s'expliquer par les mesures mises en place pour soutenir l'économie qui ont permis de limiter la baisse du pouvoir d'achat.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les rachats de crédits

Notre fil d'info