Les tarifs bancaires en forte augmentation

Mickaël Touré • 14 Octobre 2020 • 16:29

L'Observatoire des tarifs bancaires de la Banque de France relève une forte augmentation des tarifs depuis 2012.

Les tarifs bancaires en forte augmentation

Que se passe-t-il au niveau des tarifs de la banque ? Depuis près d'une décennie, l'Observatoire des tarifs bancaires du CCSF propose une étude annuelle sur l'évolution des tarifs bancaires. L'étude a permis de constater une réelle augmentation des tarifs.

Les frais de tenue de compte explosent

Premier enseignement, lors de la dernière décennie, la facturation des frais de tenue de compte actif s'est généralisée. Cela s'est traduit par une très forte augmentation des tarifs. Entre fin 2012 et janvier 2020, ils sont passés de 7,24 euros en moyenne à 19,16 euros par an. Soit une hausse de 164 % !

Malgré des frais qui restent tout de même raisonnable, l'augmentation est tout de même spectaculaire. Problème, s'ils sont généralement compris entre 15 et 30 euros, ils peuvent atteindre des sommes exorbitantes dans certaines banques (71, 80 € par an).

Augmentation du tarif des opérations en agence

Autre augmentation, celle des opérations réalisées en agence. Les virements ont, par exemple, augmenté de 18 % depuis 2012, lorsqu'ils sont réalisés par un chargé de clientèle. Ils passent ainsi de 3,50 € à 4,14 euros en moyenne.

Assez logiquement, les établissements bancaires misent sur la capacité des clients à réaliser ces opérations directement via leur mobile ou sur Internet sans passer par un opérateur. Ce levier tarifaire est ainsi censé les inciter à prendre en main les outils à leur disposition.

Petite hausse pour les cartes bancaires

Particulièrement appréciés par les Français, les paiements par carte bleue n'échappent pas à la hausse des tarifs.

Le prix des cartes a augmenté pour les cartes bancaires internationales à débit immédiat (Visa Classic, Mastercard). Depuis 2012, le prix de ces cartes a augmenté de près de 10 % (9,4 %). La cotisation annuelle est également passée de 37,61 euros fin 2012 à 41,14 euros en 2020. Même son de cloche pour les cartes à autorisation systématique qui passent de 39,80 € à 30,65 €.

Enfin, les retraits aux distributeurs automatiques sont également en hausse. Le nombre de retraits gratuits a reculé de 3,85 à 3,26. Dans le même temps, le prix moyen du premier retrait payant a augmenté de 3,37 % passant de 0,89 € à 0,92 € toujours entre fin 2012 et début 2020.

Vers une digitalisation accrue ?

L'utilisation de services digitaux est de plus en plus encouragée par les banques. Ainsi, on a pu observer une baisse du prix de ces services durant la dernière décennie.

Le prix des virements sur Internet (-100 %), de la mise en place d'un prélèvement SEPA (-95,52 %) et d'alertes SMS (-29 %) a fortement baissé.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info