VIDEO. Les conseils pour bien changer de banque

Hugo Eugene et Marie Nahmias • 18 Mars 2016 • 10:59

Transférer son compte en banque est souvent synonyme de démarches administratives compliquées. Aujourd'hui pourtant, les banques en ligne comptent toujours plus de clients. Benoit Grisoni, directeur France de Boursorama Banque, nous explique pourquoi il est en réalité plus simple de changer de banque qu'il n'y paraît.

VIDEO. Les conseils pour bien changer de banqueBenoit Grisoni, directeur France de Boursorama Banque. Crédits : BoursedesCrédits

Quelle est la première étape à suivre quand on veut changer de banque ?

La première étape concrète consiste à ouvrir un compte. Au final, ce n'est pas très engageant même si l'on a toujours l'impression que cela est compliqué. Chez Boursorama, le parcours se fait 100% en ligne donc il s'effectue très rapidement, même le week-end, le soir, la nuit.

Ce procédé est aussi 100% digital en ce qui concerne les déclarations et les pièces justificatives. Ensuite, le client a juste un petit apport à mettre pour déclencher l'ouverture du compte. Celui-ci est de 300 euros chez Boursorama. Ce sont des choses extrêmement simples à faire qui permettent également de tester l'établissement, puisqu'il ne s'agit pas là de basculer d'une banque à l'autre entre le lundi et le mardi. Cela nécessite toujours une petite période d'adaptation. Le client a forcément des prélèvements sur son compte ou un délai pour le clôturer s'il est engagé avec son banquier et qu'un certain nombre de choses doivent être faites avant qu'il ne puisse partir, comme rendre sa carte s'il est en débit différé.

Il ne faut donc pas se mentir, ça ne se fait pas en temps réel. Par contre, le client n'est pas obligé de tout basculer du jour au lendemain. Il peut décider de placer certains de ses revenus pour commencer ou préférer de payer des prélèvements dans sa nouvelle banque par exemple.

Quelles sont les démarches pour clôturer un compte ?

Il faut rendre ses moyens de paiement à sa banque. Cela peut paraître bête, mais parfois le client peut avoir conservé un chéquier par exemple, alors qu'il faut d'abord s'assurer que tous les chèques émis ont été réglés par la banque.

Il faut également avoir rendu sa carte bancaire puisque dans certains cas, il est maintenant possible de payer sans autorisation, même sans faire attention. Il peut arriver que le client ait oublié de payer un péage ou un parking et cela peut impacter le compte de la banque précédente. Ce sont des réflexes de base qu'on peut résumer à : clôturer son compte, rendre les moyens de paiement et s'assurer que plus rien n'est en suspens en termes de paiement.

Quel service propose Boursorama pour changer de banque plus facilement ?

Notre service de domiciliation bancaire est accessible en ligne sur notre site Internet. Il prend le client par la main pour lui dire quels prélèvements il pourrait avoir. Ce service conseille également de noter les relevés de compte avec les numéros de contrat et les numéros client, comme chez EDF par exemple. Une fois que la liste a été établie, il faut la donner au nouvel établissement via un module Internet. Tout ce qui est courrier et envois administratifs est pris en charge par Boursorama.

A quels prélèvements faut-il faire particulièrement attention ?

Parfois, nous sommes prélevés de certains montants à titre annuel ou trimestriel et c'est sur ceux-ci que le client a tendance à faire moins attention. Autant, il est difficile de passer à côté du règlement de son service Internet tous les mois, autant des factures liées à de l'assurance ou ce genre de choses un petit peu plus froides sont plus dures à gérer.

Cependant, il ne faut pas oublier de les mentionner pour ne pas se retrouver avec un paiement rejeté parce que le prélèvement ne sera alors plus possible sans compte. Il faut penser à l'ensemble des prélèvements pour être sûr de n'avoir rien oublié.

Quels sont les frais de clôture quand on change de banque ?

Heureusement, cela dépend des banques. Chez Boursorama, nous n'en avons pas, mais il peut y avoir des frais de clôture dans certaines. Cela dépend aussi des produits que l'on détient.

Quels produits ne sont pas transférables ?

Sur certains produits, il peut y avoir des clauses de sortie qui ne sont pas forcément évidentes. Je prends l'exemple du crédit immobilier bien entendu, qui est un cas particulier. On ne peut pas s'en défaire comme un compte classique. Il faut regarder les possibilités de racheter son crédit par la nouvelle banque.

Le deuxième exemple est celui de l'assurance-vie, un produit très important pour les clients. Ce type de contrat n'est pas transférable alors qu'un PEA ou un livret A le sont. Par exemple, il est possible d'ouvrir un contrat chez Boursorama pour essayer d'avoir un meilleur produit, mais l'antériorité fiscale sera alors perdue. Il faut regarder vraiment très attentivement avant de supprimer son contrat d'assurance-vie. Cela peut être une erreur.

>> Lire aussi : Boursorama, banque la moins chère pour la huitième année consécutive

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X