VIDEO. Comment utiliser Twitter en tant que professionnel de la banque finance assurance ?

Johan Garcia • 23 Novembre 2015 • 10:00

Alban Jarry, spécialiste des réseaux sociaux publie ce lundi son troisième livre blanc "Regards sur Twitter de la banque finance assurance". Au micro de BoursedesCrédits il nous explique comment bien utiliser ce réseau social.

VIDEO. Comment utiliser Twitter en tant que professionnel de la banque finance assurance ?Alban Jarry, spécialiste des réseaux sociaux

Vous publiez cette semaine vote troisième livre blanc. Quel en est le sujet ?

Alban Jarry : "Les deux premiers livres étaient sur Twitter puis LinkedIn. Cette fois-ci, je me suis intéressé à Twitter et à ses utilisateurs.

Le livre blanc est structuré en deux parties. La première avec 62 regards, propose des textes de personnes déjà présentes dans le premier livre blanc, et qui ont accepté d'expliquer l'évolution de leur utilisation de Twitter.

Dans la 2eme partie, 50 personnalités de la Banque Finance Assurance ont témoigné sur leur façon d'utiliser Twitter."

Pourquoi avoir de nouveau choisi Twitter ?

A. J. : "Il y a deux ans, j'avais fait une étude sur l'intégralité des réseaux sociaux. Les deux réseaux qui apparaissaient comme les plus utilisés par le monde professionnel étaient Twitter et LinkedIn. C'est toujours le cas le cas aujourd'hui."

Qui sont les participants de ce livre blanc ?

A. J. : "Il y a à la fois des dirigeants de grandes entreprises de Banque Finance Assurance, mais également des experts, des journalistes. Des personnes aux profils assez variés, de tous âges pour refléter les différentes utilisations de Twitter."

Quels enseignements tirez-vous de tous ces échanges ?

A. J. : "Twitter est devenu la source d'information de beaucoup de professionnels. Elle est très utilisée. Elle permet de rester au courant de ce qu'il se passe à n'importe quel moment, et surtout d'accéder à une magnifique bibliothèque d'information, qui n'a jamais été disponible auparavant.

On retrouve à peu près toute l'actualité du monde professionnel sur ce réseau social."

Quel est l'intérêt professionnel pour un internaute de se positionner sur ce réseau social ? En quoi Twitter peut-il être utile chaque jour ?

A. J. : "Le premier intérêt est déjà de trouver de nouveaux contacts afin de transformer cette relation virtuelle en une relation réelle. Deuxièmement, trouver des informations. Enfin de pouvoir pratiquer le personal branding, c'est-à-dire proposer du contenu, pour montrer ses compétences, son talent, ses expertises au sein du réseau social et donc, au final, dans son monde professionnel."

De quelle manière un professionnel peut-il se démarquer sur Twitter ?

A. J. : "Pour se démarquer sur Twitter, il faut proposer du contenu original, avoir des publications relayées qui vont générer de l'engagement auprès d'une communauté. Pour cela, il faut avoir des idées, ne pas hésiter à les exposer. On a le droit de se tromper sur Twitter !

Il y a ainsi souvent de belles réussites avec des contenus fortement relayés qui trouvent des lecteurs assez facilement. Il est possible de trouver, sur tout contenu professionnel, matière à publier assez facilement dansTwitter."

Concrètement combien de temps faudrait-il passer sur Twitter chaque jour pour développer correctement son compte ?

A. J. : "On peut passer peu de temps ou beaucoup de temps. Cela dépend ce que l'on veut faire sur Twitter. Aujourd'hui, il est vrai que les personnes qui sont le plus visible consacrent souvent en dehors de leurs heures de travail le soir, une à deux heures. A l'inverse, beaucoup d'utilisateurs arrivent aussi à être très efficaces en étant connectés seulement 10 minutes par jours.

Il n'y a pas de règles à proprement parler. En ayant une structure assez logique d'utilisation de Twitter, on arrive en quelques minutes à être efficace, à trouver l'actualité cherchée, à la relayer et à proposer son propre contenu."

Quelles sont les bonnes pratiques que vous recommanderiez ?

A. J. : "Quand l'on s'inscrit aujourd'hui sur Twitter, il faut découvrir qui produit du contenu dans son domaine professionnel. Il faut chercher les principaux influenceurs de son secteur pour pouvoir les suivre, lire leurs publications. Il ne faut pas hésiter à les retweeter, à entrer en relation avec eux pour obtenir de l'information.

Dans un second temps, un utilisateur peut proposer son propre contenu en ayant appris au préalable à utiliser Twitter. C'est un univers dans lequel on peut pénétrer très facilement et qui demande peu d'apprentissage dans son utilisation."

Un bon tweet c'est quoi ?

A. J. : "Aujourd'hui, les tweets les plus efficaces sont composés d'une image, d'un texte de moins de 140 caractères et d'un lien. Il y a deux options dans le choix de contenus à proposer :

  • Soit, le plus simple, aller sur un média ou sur un blog et utiliser les boutons de partage.
  • Soit, deuxième solution, en possèdant son blog ou en écrivant dans la presse ou dans un média en ligne, on peut proposer son propre contenu à la lecture."

Finalement, Twitter a permis une démocratisation de la prise de la parole publique et professionnelle ?

A. J. : "Twitter permet de trouver une autre méthode pour communiquer entre professionnels. Auparavant, ces derniers se rendaient dans des conférences, dans des salons, dans des associations, mais aujourd'hui Twitter offre une nouvelle approche. Le réseau permet, derrière son écran, de trouver du contenu, de créer d'autres types de relations, de prouver sa propre expertise, ou également de poser des questions à des experts.

Twitter à cette force d'ouvrir le possible des relations. Il permet de rentrer en contact avec des dirigeants d'entreprises, avec des journalistes, des experts. Beaucoup de personnalités du monde la Banque Finance Assurance assez différentes.

Pour l'utilisateur qui est plutôt un dirigeant ou un recruteur, Twitter permet aussi de se connecter à des talents, dénicher de nouvelles idées, dans son secteur ou dans d'autres. On parle beaucoup d'ubérisation. Twitter et les réseaux sociaux sont d'excellents moyens de repérer de nouvelles idées."

L'importance professionnelle de Twitter s'est-elle accentuée ces dernières années ?

A. J. : "Twitter est une mine d'or d'informations. Son importance s'accentue de jour en jour. Plus la bibliothèque de contenus s'enrichit, plus elle permet de trouver de l'information de qualité. Je préfère ainsi, personnellement, utiliser Twitter à Google Actualités. Dans Twitter, je trouve la dernière actualité sur un sujet précis. Dans Google, c'est plus difficile, d'autant plus que le contenu est trié par leur moteur."

Les comptes Twitter sont, dans la grande majorité des cas, à la fois professionnels et personnels. N'est-ce pas un risque ?

A. J. : "Il faut gérer son compte Twitter en sachant si l'on veut publier du contenu plutôt axé professionnel ou plutôt axé privé. Je pense qu'il ne faut pas trop mélanger les deux. Lorsque l'on agit à titre privé, il vaut mieux le faire sous pseudo et avoir un compte séparé.

Toutefois, avoir un compte professionnel n'empêche pas d'avoir du contenu plus personnel. Il faut savoir faire la part des choses entre les deux et scinder l'information. Mais en aucun cas, il ne faut par exemple partager du contenu familial."

Twitter est aussi devenue stratégique pour les entreprises de la Banque Finance Assurance ?

A. J. : "On voit en effet de plus en plus de comptes de la Banque Finance Assurance qui se développent, qui sont présents, avec de nouvelles idées. Il y a une recherche permanente dans l'amélioration de leurs fils Twitter pour créer plus d'engagements. Ce qui importe sur ce réseau social, c'est de trouver sa communauté et qu'elle soit engagée pour diffuser un message plus facilement. Plus le message va partir loin de sa zone de confort, plus il sera relayé, accentué, et sera visible."

Quel futur pour Twitter dans les prochaines années ?

A. J. : "La problématique de Twitter aujourd'hui, est de trouver son modèle économique, de trouver la façon dont l'entreprise va pouvoir se rémunérer plus facilement à partir du contenu publié dans les timelines.

Pour un utilisateur, c'est vrai que Twitter est aujourd'hui le meilleur moyen de trouver de l'information quasiment en temps réel. Twitter a pris une position assez dominante sur ce sujet puisqu'il suffit d'allumer n'importe quel écran de télévision pour se rendre compte que Twitter est omniprésent partout pour diffuser de l'information au sens large."

Quel sera votre prochain projet ?

A. J. : "Je vais probablement varier mes publications. Après un livre blanc sur Twitter, puis LinkedIn puis de nouveau Twitter, je vais peut-être essayer de proposer quelque chose d'un peu plus large."

>> A lire également : Pourquoi Twitter a une influence croissante dans la sphère de la banque finance assurance


Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info