Frais de notaire place de parking

Frais de notaire place de parking

Investir dans les parkings, c'est mettre son argent dans un investissement qui ne présente pas beaucoup de contraintes. En effet, un parking ne peut pas ne pas trouver de locataire, et ne demande pas beaucoup de travaux et d'entretien. Toutefois, c'est un investissement atypique concerné par des mesures fiscales strictes et des frais divers comme les frais de notaire place de parking.

Comparer gratuitement les placements

Que savoir avant d'investir dans les parkings ?

Investir dans les parkings permet de s'assurer de revenus locatifs avec de moindres contraintes. Pourtant, quelques conditions primordiales sont à considérer avant d'investir. En premier lieu, il faut savoir choisir l'emplacement. L'idéal serait d'investir dans un centre-ville ou dans un quartier dépourvu de places ou d'immeubles de parking. En outre, il faut penser au respect des normes, par exemple sur les dimensions des véhicules, pour qu'ils puissent y accéder facilement.

Ensuite, il faut trouver le prix d'achat approprié, notamment en ce qui concerne l'emplacement. En effet, les prix varient sensiblement dans chaque ville. Le prix d'achat d'une place de parking varie entre 10.000 et 30.000 euros à Paris intra-muros contre 6000 et 15.000 euros en province.

Par ailleurs, il est tout aussi primordial d'évaluer le montant du loyer avant de contracter l'achat. Là aussi, le prix est fonction de l'emplacement du parking et de la densité de la circulation. Enfin, avant d'investir dans un parking, il faut être au courant de la réglementation fiscale sur ce genre d'investissement. La fiscalité sur cet investissement rentre dans le cadre des taxes sur les revenus fonciers. Les frais de notaire place de parking sont également à considérer. Ils sont d'autant plus élevés que le prix du parking augmente.

Pourquoi investir dans un parking ?

L'investissement dans le parking est nettement plus rentable que celui dans l'immobilier. En effet, le taux de rentabilité de ce genre d'investissement se situe entre 6 et 12 % hors coûts des charges. Même si ce taux est en légère baisse à cause de la multiplication des places de parkings dans le domaine public, le développement des transports collectifs et les changements dans les habitudes de mobilité, il reste toutefois assez attractif. Car même si le rendement baisse, le prix du stationnement dans les parkings tend à augmenter.

En effet, si à Paris, les prix horaires passent de 3,60 euros à 4 euros, en province la hausse est encore plus sensible, car elle passe de 1,20 euro à 2,40 euros. Par ailleurs, le marché de location de parking est un secteur qui ne connaît pas la crise, malgré qu'il soit concerné par des frais comme les frais de notaire place de parking.

Ce sont surtout les parkings souterrains qui bénéficient d'un attrait particulier vis-à-vis des locataires. En effet, ces endroits gardés 24 heures sur 24 et pourvus de systèmes de surveillance vidéo attirent les locataires pour leur sécurité. D'ailleurs, ce ne sont pas les seuls propriétaires de véhicules qui sont intéressés par les parkings souterrains, car certaines personnes profitent de la bonne sécurité pour y entreposer des objets.

Les frais et la fiscalité concernant l'investissement dans un parking

La fiscalité du parking concerne le loyer, les frais de mutation, les charges de copropriété. Le parking est régi par la réglementation fiscale sur l'habitation. Les impôts sur les loyers entrent dans le cadre des impôts sur le revenu foncier.

Toutefois, si le total des loyers ne dépasse pas les 15.000 euros dans l'année, le propriétaire bénéficie de la mesure du régime fiscal microfoncier. Les frais de mutation concernent surtout les frais de notaire place de parking. Leur valeur est calculée d'une façon dégressive, c'est-à-dire que ceux-ci sont plus importants pour les investissements élevés que pour les petits investissements. Les frais de notaire se décomposent en plusieurs rubriques.

Il y a les taxes pour l'État qui sont collectées par le notaire, les frais concernant ses prestations de documentation et les frais de déplacement, et enfin sa rémunération proprement dite. En général, il faut prévoir des frais de notaire équivalents à 20 % du prix de vente du parking. Toutefois, les ventes de parkings construits par les promoteurs immobiliers bénéficient de frais de notaire réduits parce qu'il n'y a plus lieu de rédiger un nouvel acte de vente. Pour vous informer sur d'autres types d'investissement, le site internet du courtier Bourse des Crédits peut vous donner plusieurs conseils utiles.

Pour en savoir plus :

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans