Abandon de créance

L'abandon de créances se traduit par une annulation totale ou partielle d'une dette qu'un établissement financier ou commercial a accordée à un tiers. 

Ceci  fait souvent suite à une décision du créancier de permettre à son débiteur de poursuivre son activité. Cet acte s'accompagne parfois d'une clause de retour à meilleure fortune stipulant qu'en cas d'amélioration de la situation financière de l'emprunteur, celui-ci s'engage à rembourser les dettes abandonnées. 

Cette opération a pour conséquence de faire bénéficier au débiteur d'un profit exceptionnel. A contrario, le créancier enregistre une perte exceptionnelle.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info