Amortissement dérogatoire

L'amortissement dérogatoire correspond à une option fiscale bien différente d'un amortissement classique habituellement pratiqué pour une catégorie de biens. Cet amortissement est généralement retenu par une entreprise, soit de son plein gré, soit sur ordre de l'administration fiscale, lorsque l'amortissement économique est différent de l'amortissement autorisé en fiscalité.

L'amortissement fiscal n'est donc pas comptabilisée comme une dépréciation du bien. A ce titre, il n'est pas inscrit à l'actif du bilan, dans l'écriture comptable de l'entreprise, mais plutôt au passif du bilan, en compagnie des provisions réglementées.

Le calcul de l'amortissement fiscal se fait en retranchant l'amortissement fiscalement déductible de l'amortissement linéaire.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info