Banque nationalisée

La nationalisation qualifie par définition un transfert de la propriété privée d'un bien ou d'un ensemble d'actifs à une propriété publique ou d'État. Une banque nationalisée désigne donc un établissement bancaire dont le capital est détenu en majorité ou en totalité par un État.
La nationalisation d'une banque intervient souvent dans le cadre d'une politique de sauvetage en cas de difficultés économiques ou d'une stratégie économique de relance.


En France, la banque nationalisée fait partie intégrante de la politique économique et financière du pays entre 1945 et 1986, période au cours de laquelle l'État avait la mainmise sur une grande partie du système bancaire et financier national.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans