Blanchiment

Le mot blanchiment désigne un processus visant à justifier de manière mensongère l'origine des revenus ou des biens acquis illégalement en les réinvestissant dans des activités légales. Le blanchiment qualifie également tout acte de conversion, de dissimulation ou de placement des produits financiers ou matériels directs d'une infraction, en usant des activités des marchés financiers ou des établissements bancaires.

Le blanchiment constitue une infraction grave passible de 375 000 euros d'amende et de 5 ans d'emprisonnement. En France, l'agence TRACFIN, sous tutelle du ministère de l'Économie et des Finances, se charge de la surveillance et du traitement des soupçons de blanchiment d'argent signalés par les banques.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info