Capital d'amorçage

Avant la création d'une entreprise, il faut le plus souvent engager des frais de viabilité. Par exemple, des études de terrain, des études de marché, des veilles concurrentielles, des recherches ou achats de brevets. Sans oublier des frais financiers de business plan, et des consultations juridiques.

Tous ces frais constituent ce qu'on appelle le capital d'amorçage. Ils permettront de lancer l'entreprise avec de bonnes chances de réussite, ou, au contraire, d'y renoncer si les aléas l'emportent sur les certitudes raisonnables.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info