Capital souscrit non appelé

Dans toute entreprise divisée en parts ou en actions, on appelle le capital, c'est-à-dire qu'on le mobilise. On dit qu'il s'agit du capital souscrit.

Une autre partie du capital souscrit est déclaré non appelé, c'est-à-dire qu'il n'est pas exigé immédiatement. Il s'agit d'un engagement de verser une partie du capital complémentaire, dès que le besoin s'en fera sentir.

Ainsi, l'entreprise est certaine de pouvoir bénéficier de capitaux, souscrits donc engagés pour tel montant, sur demande.

De l'autre côté, les actionnaires conservent leur trésorerie pour d'autres usages, en attendant que le reste du capital soit appelé, c'est-à-dire réclamé.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans