Clause d'Earn-Out

La clause d'Earn-Out permet de trouver un accord satisfaisant entre le vendeur d'une entreprise, et son repreneur. La vente se fera en deux temps. Une partie des fonds sera versée le jour de la cession de la société, quand le repreneur en prendra le contrôle.

La seconde partie sera effectuée ultérieurement, dans un délai courant généralement entre un et trois ans. Ce second paiement sera indexé sur l'évolution du chiffre d'affaires. Il est garanti par une caution bancaire.

Cela permet au vendeur de démontrer qu'il a confiance dans le potentiel futur de son entreprise, et à l'acheteur de ne pas surpayer l'entreprise, en cas de passif caché ou de difficultés qui ne sont pas encore visibles dans le bilan. Souvent, l'ancien propriétaire joue le rôle d'accompagnateur auprès de la nouvelle direction.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info