Clause suspensive

La clause suspensive, définie dans l'article 1181 du Code Civil, fait dépendre l'exécution d'un engagement d'une circonstance extérieure, probable mais pas certaine.

Le cas le plus connu est l'achat immobilier, suspendu si l'emprunteur n'obtient pas son crédit. Il peut alors récupérer l'avance faite lors de la promesse de vente, sans pénalités. En revanche, s'il obtient son crédit, il ne peut se libérer de son engagement.

Entre entreprises, la clause suspensive concerne souvent la conformité des livraisons avec les commandes, et peut aussi concerner les délais d'exécution, par exemple exposant à l'annulation d'un contrat si le produit arrive périmé (comme des documents publicitaires destinés à un salon professionnel, parvenant trop tard).

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans