Clauses de sauvegarde ou covenants

Les covenants, ou clauses de sauvegarde, sont imposés par les banques, et destinés à obliger les entreprises à respecter les grands équilibres de leurs comptes.

Par exemple, avant de distribuer des dividendes aux actionnaires, l'entreprise doit s'assurer qu'elle respecte les ratios financiers exigés par sa banque. Entre autres, le montant des investissements par rapport à l'endettement, le montant de la charge des emprunts par rapport au chiffre d'affaires, le coût du capital investi, l'intégration de la dévaluation des actifs. Si l'entreprise refuse, le prêteur est fondé à augmenter le taux du prêt consenti.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info