Comité européen du risque systémique

Avec la mondialisation, la finance joue un rôle de plus en plus prépondérant. Mais les différentes crises financières, l'éclatement de bulles spéculatives, puis la crise des subprimes et la crise financière de 2008, ont mis à jour de graves dysfonctionnements des autorités de surveillance.

Pour pallier ces défaillances, en 2011, a été mis en place le comité européen du risque systémique (CERS), c'est-à-dire du risque lié au système financier. Ce comité est chargé de détecter les menaces qui pourraient déstabiliser l'économie, par exemple des spéculations disproportionnées par rapport aux actifs qu'elles concernent, ou des produits à terme douteux, ou encore des créances dites "pourries", pour lesquelles les créanciers ont peu de chances d'être remboursés.

De son côté, la Commission européenne a créé le SESF, système européen de surveillance financière, avec trois comités : l'Autorité bancaire européenne, l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles, et l'Autorité européenne des valeurs mobilières.

Le but de ces comités est de lancer des alertes, de proposer des mesures correctives, pour éviter ou réduire le risque de nouvelles crises.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans