Commerçant

Acheter et vendre ne suffit pas pour être considéré comme un commerçant. Par exemple, une personne qui achète à l'occasion des bibelots, puis s'en lasse et les revend, n'est pas une commerçante, sauf si cette activité devient récurrente et lui apporte des revenus.

Une personne morale ou physique est considérée comme un(e) commerçant(e) lorsque la nature permanente de son activité est d'acheter des produits ou services, et de les revendre.

Le commerçant est inscrit au Registre du Commerce de son lieu de travail. Il tient une comptabilité, et il est soumis aux règles juridiques gérant sa profession.

Le plus souvent, il tient une boutique spécialisée (fleuriste, boucher, épicier, boutique de vêtements, téléphonie, libraire...), mais il peut aussi acheter des produits et les revendre sur les marchés des villes (légumes, fromages, matelas, artisanat...).

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info